Régionales en Pays-de-la-Loire : Plus nombreux, gratuits, plus verts… Comment améliorer les transports ?

POLITIQUE Faut-il ouvrir les TER à la concurrence ? Moderniser des lignes ? Aider au changement de véhicule ? Les candidats aux élections régionales formulent diverses propositions pour les transports

Julie Urbach

— 

Les nouveaux trains régionaux TER Regiolis, en gare de Nantes.
Les nouveaux trains régionaux TER Regiolis, en gare de Nantes. — Julie Urbach / 20 Minutes
  • Les élections régionales se déroulent les 20 et 27 juin.
  • Les candidats n’ont pas tous les mêmes idées concernant les transports, compétence importante du conseil régional.

TER, autocars, covoiturage, transports scolaires… Parmi bien d’autres, les transports font partie des compétences du conseil régional. A quelques jours de l’élection, que proposent les candidats dans les Pays-de-la-Loire à ce sujet ? 20 Minutes fait le point.

La mise en concurrence divise

Si un sujet fait à peu près consensus, c’est celui de la nécessité de développer les transports en commun. Mais les moyens d’y parvenir divergent. Alors que Christelle Morançais souhaite une montée en puissance de l’offre TER grâce à l’ouverture à la concurrence (au moins un train par heure et par gare chaque jour de la semaine), tout comme François de Rugy (LREM) dont l’objectif est surtout l’amélioration de la qualité du service pour relancer la fréquentation, leurs adversaires Matthieu Orphelin (EELV), Guillaume Garot (PS) et Eddy Le Beller (LO) se placent contre.

Pour l’écologiste, il faut carrément engager « un “big-bang” de l’offre de transport collectif d’ici la fin du mandat pour couvrir l’ensemble du territoire régional par des alternatives décarbonées à la voiture individuelle ». Comme une majorité des candidats, il promet de rénover certaines lignes ferroviaires existantes, comme la Nantes-Paris, mais les listes de gauche vont plus loin et se rejoignent avec le « sauvetage des petites lignes » voire des réouvertures, ou la création de « service express métropolitain » autour des grandes agglos. Créer un titre unique de transport figure parmi les propositions de Guillaume Garot et de François de Rugy.

Des aides pour les plus précaires… et les automobilistes ?

Si tous promettent un meilleur maillage, encore faut-il avoir les moyens de les prendre. Proposition phare de Guillaume Garot : la gratuité des transports régionaux pour les 18-26 ans, et le trajet à 1 euro pour les salariés abonnés. Matthieu Orphelin, lui, souhaite « renforcer la tarification sociale et solidaire pouvant aller jusqu’à̀ la gratuité pour les plus précaires ». Le candidat du Rassemblement national Hervé Juvin émet aussi des propositions pour le pouvoir d’achat… mais à destination des automobilistes qu’il faut arrêter de « persécuter » selon lui.

« La région attribuera un pass mobilité aux habitants des zones rurales dépourvues de transport en commun, qui leur assurera l’accès aux agglomérations avec leur véhicule actuel », promet-il, alors que les grandes villes françaises devraient, d’ici à 2025, bannir de leurs rues les voitures les plus polluantes. A ce sujet, François de Rugy imagine plutôt des « aides au changement de véhicules ».

Moins carbonés et plus sécurisés

Si tous les candidats ne sont pas fans de la voiture, une majorité parle covoiturage mais aussi vélo. Financement de pistes, intermodalité réelle sont des objectifs pour le PS alors qu’EELV ambitionne de « multiplier la pratique par 4 d’ici à 2030 en soutenant les infrastructures sécurisantes et la création de stationnements à chaque point d’arrêt Aléop ». Pour décarboner les transports, Verts, socialistes et LREM proposent de moderniser la flotte de véhicules existants avec des motorisations plus respectueuses de l’environnement. Christelle Morançais veut continuer de miser sur l’hydrogène.

Présente dans les débats, la question de la sécurité n’échappe pas à la thématique des transports. A gauche, on propose davantage de contrôleurs à bord des rames et des réouvertures de guichets, tandis que Christelle Morançais table sur la vidéosurveillance dans 100 % des TER. La sécurité des usagers est aussi la priorité pour Cécile Bayle de Jessé (Debout la France).

Retrouvez les résultats des élections régionales dans les Pays-de-la-Loire le dimanche 20 juin dès 20 heures sur 20minutes.fr