Régionales en Bretagne : Un sondage place le Rassemblement national en tête au premier tour

POLITIQUE La liste conduite par Gilles Pennelle en Bretagne arriverait en tête avec 20 % des intentions de vote

Jérôme Gicquel
— 
Selon un sondage Ipsos pour France 3, le candidat RN Gilles Pennelle arriverait en tête au premier tour des élections régionales en Bretagne avec 20% des intentions de vote.
Selon un sondage Ipsos pour France 3, le candidat RN Gilles Pennelle arriverait en tête au premier tour des élections régionales en Bretagne avec 20% des intentions de vote. — C. Allain / 20 Minutes
  • Un sondage Ipsos pour France 3 place le Rassemblement national en tête des intentions de vote au premier tour des régionales en Bretagne.
  • Crédité de 20 % d’intentions de vote, Gilles Pennelle devancerait d’une courte tête Loïg Chesnais-Girard, président socialiste sortant, et Thierry Burlot, candidat LREM-centre droit (19 % d’intentions de vote chacun).
  • Au second tour, la liste conduite par Gilles Pennelle n’arriverait pas en revanche à s’imposer.

Comme tout sondage, il comprend une marge d’erreur et ne préfigure en rien des résultats. Mais voir le Rassemblement national en tête des intentions de vote pour le premier tour des élections régionales en Bretagne est tout de même une grosse surprise. Pour mener son sondage, commandé par France 3, l’institut Ipsos a posé la question suivante à 1.000 électeurs de la région : « Si le premier tour des élections régionales avait lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les listes suivantes, quelle est celle pour laquelle il y aurait le plus de chances que vous votiez au premier tour ? »

C’est la liste conduite par Gilles Pennelle qui arrive en tête avec 20 % des intentions de vote. Le chef de file du RN devance d’une courte tête le président socialiste sortant Loïg Chesnais-Girard et Thierry Burlot, candidat soutenu par LREM, le Modem et l’UDI, qui sont tous deux crédités de 19 % des intentions de vote. Arrivent ensuite la liste LR d’Isabelle Le Callennec (14 %), la liste écologiste de Claire Desmares-Poirrier (12 %), la liste La France insoumise de Pierre-Yves Cadalen (5 %) puis celle de Daniel Cueff (4 %). Le sondage précise par ailleurs que « pour 51 % des personnes interrogées, ce choix de vote peut encore changer ».

Un autre sondage plaçait Thierry Burlot en tête début mai

S’il vire en tête au premier tour, le Rassemblement national n’arriverait pas en revanche à s’imposer le 27 juin, au soir du second tour. Selon le sondage d’Ipsos, qui a imaginé trois scénarios de quadrangulaires pour le second tour, Gilles Pennelle serait à chaque fois battu, soit par Loïg Chesnais-Girard ou Thierry Burlot. Il pourrait se placer au mieux ex æquo (26 %) avec une liste écologiste et une autre liste issue de la fusion entre le PS et LREM.

Dans une enquête Odoxa pour Le Télégramme publiée le 7 mai, c’est la liste du candidat LREM-centre droit Thierry Burlot qui arrivait en tête au soir du premier tour avec 18 % des intentions de vote. L’ancien vice-président de la région devançait alors Isabelle Le Callennec (14 %), Loïg Chesnais-Girard et Gilles Pennelle (14 %) et l’écologiste Claire Desmares-Poirrier.