Régionales 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes : Najat Vallaud-Belkacem écarte l'un de ses colistiers après ses propos sur la police

ELECTIONS Il s’agit d’un commentaire posté, par l'un des candidats PS en Isère, en 2019 sur Facebook dont la teneur exacte n’a pas été révélée

C.G.
— 
La tête de liste socialiste en Auvergne-Rhône-Alpes, Najat Vallaud-Belkacem.
La tête de liste socialiste en Auvergne-Rhône-Alpes, Najat Vallaud-Belkacem. — Tristan Reynaud/SIPA

Des propos jugés « inacceptables » à l’égard de policiers. L’équipe de campagne de Najat Vallaud-Belkacem, tête de liste socialiste pour les élections régionales en Auvergne Rhône-Alpes, a décidé de « suspendre sans délai » Nathan Abou, l’un des candidats en Isère après avoir eu connaissance d’un commentaire posté sur Facebook en 2019. Et dont la teneur exacte n’a pas été révélée.

« Nous dénonçons avec la plus grande fermeté et sans aucune ambiguïté des propos qui vont à l’encontre des valeurs républicaines que nous défendons », indiquent ce jeudi Jean-François Debat, Olivier Bianchi, les directeurs de campagne.

« Solidarité avec les représentants des forces de l’ordre victime de violence »

« Najat Vallaud-Belkacem et l’ensemble de ses colistiers ne peuvent cautionner des propos dont ils ignoraient tout jusqu’à présent », ajoutent-ils, rappelant que les candidats ont un « devoir absolu d’exemplarité » dans leurs « propos privés et publics, ainsi que leur indispensable solidarité avec les représentants des forces de l’ordre victimes de violence ».

Les listes socialistes ont déjà été déposées en préfecture mais Nathan Abou ne figurait pas en position éligible.