Régionales en Occitanie : Aurore Kichenin, dauphine de Miss France 2017, s'engage sur la liste LR

POLITIQUE La jeune femme, qui avait été ovationnée par le public de l'élection de Miss France 2017, a été Miss Montpellier et Miss Languedoc-Roussillon en 2016

N.B.
— 
Aurore Kichenin, lors de l'élection de Miss France 2017, à Montpellier
Aurore Kichenin, lors de l'élection de Miss France 2017, à Montpellier — VINCENT DAMOURETTE/SIPA

Après Patrice Canayer, l’entraîneur du MHB, auprès de Carole Delga (PS), une autre figure montpelliéraine s’engage dans la bataille des régionales : Aurore Kichenin, Miss Montpellier et Miss Languedoc-Roussillon 2016, et première dauphine de Miss France 2017, sera candidate sur la liste d’Aurélien Pradié (LR).

La jeune mannequin de 26 ans, qui s’était hissée dans le top 5 à Miss Monde, est 30e sur la liste héraultaise, portée par le maire de la Grande-Motte, Stephan Rossignol (LR).

« Apporter mon soutien »

Une première pour la jeune femme, qui ne connaît « absolument pas » le milieu politique. « J’ai été sollicitée par Laurent Jaoul [le maire sans étiquette de Saint-Brès, 5e sur la liste LR aux régionales] et Stephan Rossignol, je les connaissais depuis quelques années », confie à 20 Minutes Aurore Kichenin, qui réside à Jacou, près de Montpellier.

« Ils ont toujours soutenu le comité Miss Languedoc-Roussillon, je les connaissais en tant que Miss Languedoc-Roussillon, poursuit-elle. Ils ont organisé plein d’élections, plein de manifestations, et m’ont souvent invitée. C’est tout naturellement que quand ils m’ont proposé de me présenter, j’ai accepté. Pour apporter mon soutien, à mon tour. »