Régionales en Paca : LFI renonce à se présenter pour ne pas « ajouter au chaos qui se prépare »

ELECTIONS La France insoumise renonce à présenter une liste pour les régionales en Paca tout en critiquant sévèrement le scénario en cours

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon,chef de file des LFI
Jean-Luc Mélenchon,chef de file des LFI — Alain ROBERT/SIPA

La France Insoumise a renoncé à se présenter aux régionales en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, faute d’alliance avec les autres partis de gauche et pour ne pas « ajouter au chaos qui se prépare » dans une région où le Rassemblement national pourrait l’emporter.

« En dépit de toutes nos tentatives jusqu’à ce lundi 17 mai, dernier jour du dépôt des listes régionales, EELV, le PS et le PCF ont maintenu leur décision d’exclure la France insoumise », écrit le parti de Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué publié lundi.

« Un désastre qui s’organise »

Depuis plusieurs mois LFI œuvrait au sein du collectif « Il est temps » pour une union de la gauche et des collectifs citoyens. Mais EELV, le PS et le PCF partiront finalement seuls, sans LFI et sans les collectifs citoyens, sur une liste dite du Rassemblement écologique et social menée par l’écologiste Jean-Laurent Felizia.

« Face à pareille irresponsabilité, nous n’ajouterons pas au chaos qui se prépare. Conscients de la gravité du moment, nous décidons de ne pas ajouter une liste et une compétition de plus qui ajoute au désastre qui s’organise », a commenté LFI, précisant ne donner aucune consigne de vote. La liste LFI ne se voyait créditée que de 5 à 7 % des intentions de vote, contre 14 à 21 % pour la liste EELV-PS-PCF selon les sondages.

« La réalité est que nous n’étions pas d’accord avec LFI sur la tête de liste. Eux souhaitaient une tête de liste citoyenne et nous écologiste », a affirmé de son côté Nathalie Morand, la porte-parole de cette liste de rassemblement de gauche.