Régionales en Ile-de-France : Marie-Caroline Le Pen en deuxième place sur la liste RN des Hauts-de-Seine

POLITIQUE Jordan Bardella, tête de liste du RN aux élections régionales en Ile-de-France, pourra compter sur la présence à ses côtés de la sœur aînée de Marine Le Pen

20 Minutes avec AFP

— 

Marie-Caroline Le Pen en campagne à Calais lors des élections municipales, le 11 mars 2020 (illustration).
Marie-Caroline Le Pen en campagne à Calais lors des élections municipales, le 11 mars 2020 (illustration). — Sarah ALCALAY/SIPA

Le symbole est important pour Jordan Bardella. La tête de liste du RN en Ile-de-France aura avec lui une représentante de la famille Le Pen. Marie-Caroline Le Pen sera en effet candidate aux élections régionales, a-t-on appris vendredi auprès du numéro 2 du Rassemblement national Jordan Bardella, confirmant une information du Figaro.

La sœur aînée de Marine Le Pen sera deuxième sur la liste RN des Hauts-de-Seine. Dans un récent sondage Ipsos, Jordan Bardella est crédité de 17 % au premier tour, contre 34 % à la candidate ex-LR Valérie Pécresse et 12 % à Audrey Pulvar dont la liste est soutenue par le PS.

« Marie-Caroline, c’est le choix de l’expérience et de la technicité, après trois mandats au conseil régional d’Ile-de-France entre 1992 et 2004 », a estimé le numéro 2 du Rassemblement national. Âgée de 61 ans, elle a fait son retour politique l’an dernier à Calais sur la liste du RN aux municipales, qui avait finalement obtenu 17,9 % des voix derrière la liste de la maire sortante LR Natacha Bouchart (50,2 %).

Le clash de 1998

Elue conseillère régionale lors des élections de 1992 sur la liste FN dans les Hauts-de-Seine, elle avait été réélue en 1998. Cette même année, l’aînée des trois filles Le Pen s’était brouillée avec le clan familial en ralliant, avec son mari, le MNR de Bruno Mégret, dont elle a démissionné en 2000. Marine Le Pen avait déclaré publiquement, en 2011, avoir « totalement pardonné » à sa sœur, qui avait réintégré en 2016 le FN.