Régionales en Ile-de-France : Rachida Dati refuse son soutien à Valérie Pécresse

POLITIQUE La maire du 7e arrondissement a refusé de voter l’investiture pour les régionales à la présidente de la région Ile-de-France  

A.L.

— 

Rachida Dati en avril 2021.
Rachida Dati en avril 2021. — Lionel GUERICOLAS /MPP/SIPA

La commission nationale d’investiture LR pour les régionales a connu quelques remous lundi 3 mai. Alors que le parti votait pour investir Valérie Pécresse comme candidate de la région Ile-de-France, Rachida Dati s’est abstenue, dérobant son soutien à la présidente de Libres !, selon Le Parisien. « Il y a eu un soutien sans réserve lors de la commission d'investiture, avec une seule abstention, celle de Rachida Dati », confirme à 20 Minutes un proche de Valérie Pécresse.

La raison invoquée par la maire du VIIe arrondissement ? Le fait que les conseillers LR ne seraient pas suffisamment bien positionnés sur la liste, selon le quotidien.

« Nous sommes le premier groupe d’opposition à Paris, la première force militante et on se retrouve placés derrière certains de ceux qui étaient nos opposants lors des municipales », se plaint Rachida Dati dans les colonnes du journal, en référence notamment à la maire (LREM) du 9e arrondissement, Delphine Bürkli.

« Valérie Pécresse ne peut pas multiplier les postes éligibles »

« C’est incompréhensible, les candidats LR disposent à Paris de 55 % des sièges éligibles et le ratio moyen sur l’Ile-de-France c’est 53 %. Nulle part ailleurs ça ne pose problème. La tête de liste c’est Frédéric Péchenard qui est totalement LR, et Nelly Garnier en numéro 2 est le bras droit de Rachida Dati. Donc je ne comprends pas son refus. Valérie Pécresse ne peut pas multiplier les postes éligibles », commente pour 20 Minutes Patrick Karam (LR), 5e sur la liste. Un épisode de plus dans les relations tendues entre les deux élues et poids lourds de LR.