Régionales en Occitanie : Le rugbyman Yannick Jauzion rejoint l’équipe de la présidente sortante Carole Delga

INATTENDU Il combine prestige du rugby et racines du terroir. L’ex-rugbyman Yannick Jauzion rejoint la liste de Carole Delga (PS) qui brigue sa réélection à la présidence de l’Occitanie lors des scrutins des 20 et 27 juin

Hélène Ménal

— 

Yannick Jauzion dans un champs de ginseng.
Yannick Jauzion dans un champs de ginseng. — France Ginseng

« Il faut savoir se recentrer sur ses valeurs ». Entre sa carrière de rugbyman au Stade Toulousain et ses racines agricoles tarnaises, Yannick Jauzion est une recrue de poids. L’ex-international a annoncé ce mardi sa première incursion sur le terrain de la politique, dans l’équipe de Carole Delga (PS), la présidente sortante de la région Occitanie, candidate à sa réélection lors du scrutin des 20 et 27 juin.

Après Vincent Bounes, le médiatique directeur du Samu de la Haute-Garonne, la tête de liste continue de dévoiler ses colistiers de la société civile « connectés avec le réel ».

Envie de « projets concrets »

De l’ex-international, connu pour son calme et sa discrétion, Carole Delga souligne qu’il a « le goût des autres ». Et un CV qui ne se résume pas à de beaux essais. Celui qui a mis fin à sa carrière sportive en 2013, est aussi ingénieur agronome. Il s’est reconverti en créant la seule entreprise produisant du ginseng en France avec des produits vendus en pharmacie sous la marque prémonitoire « Les jardins d’Occitanie ». « C’est important d’être bien comme il faut sur ses bases et j’ai envie d’œuvrer pour mon territoire, dans des projets concrets », explique le fils d’agriculteurs de Vénès, en lice donc dans le Tarn pour ces régionales.

Pour la petite histoire, Yannick Jauzion retrouve au détour de cette nouvelle aventure la famille de son coach Guy Novès. Le fils de ce dernier, Vincent Terrail-Novès, mène une liste centriste soutenue par La République en marche.