Présidentielle américaine : Un ex-astronaute démocrate bat une ex-pilote républicaine dans l’Arizona

VISER LA LUNE Des élections parlementaires se sont tenues mardi aux Etats-Unis en même temps que les élections présidentielles

20 Minutes avec AFP

— 

L'ex-astronaute américain Mark Kelly a battu mardi la sénatrice républicaine et ex-pilote de chasse Martha McSally aux élection parlementaire dans l'Arizona, mardi 3 novembre 2020. (Illustration)
L'ex-astronaute américain Mark Kelly a battu mardi la sénatrice républicaine et ex-pilote de chasse Martha McSally aux élection parlementaire dans l'Arizona, mardi 3 novembre 2020. (Illustration) — Ross D. Franklin/AP/SIPA

La guerre pour le contrôle du Sénat américain bat son plein. L’ex-astronaute américain Mark Kelly a battu mardi la sénatrice républicaine et ex-pilote de chasse Martha McSally lors des élections parlementaires, selon Fox News et le New York Times. Il s’agit d’une victoire importante pour les démocrates qui tentent de reprendre la majorité au Sénat.

« Je suis confiant dans le fait que lorsque les bulletins seront dépouillés, nous réussirons notre mission », avait lancé, avant l’annonce de sa victoire par les médias américains, Mark Kelly. Ce militaire à la retraite de 56 ans a servi dans la Marine et à la Nasa, pour laquelle il est allé jusque dans la Station spatiale internationale (ISS). Il l’a emporté contre Martha McSally, 54 ans, qui avait été nommée par le gouverneur de l’Arizona fin 2018 pour remplacer John McCain après son décès.

Mal parti pour les démocrates

La prise du contrôle du Sénat américain était l’un des enjeux cruciaux du scrutin de mardi pour les démocrates. Mais les victoires de deux sénateurs républicains, pourtant en difficulté, ont douché une grande partie de leurs espoirs de dominer la chambre haute.

Le parti de Trump a remporté un nouveau siège dans l’Alabama, tout en maintenant les sièges d’élus qui semblaient menacés. Les démocrates, eux, sont parvenus à conserver leur majorité à la Chambre des représentants. Au Sénat, ils ont arraché deux sièges aux républicains dans le Colorado et dans l’Arizona.