Elon Musk a conseillé à Kanye West de se présenter aux élections présidentielles en 2024 et non en 2020

ELECTION AMERICAINE Manifestement, le patron de Telsa a échoué

20 Minutes avec agences

— 

L'entrepreneur Elon Musk
L'entrepreneur Elon Musk — Zuma / Starface

Elon Musk a-t-il tellement regardé les astres qu’ils lui ont donnés des indications sur le futur de son ami Kanye West ? Quoi qu’il en soit, après réflexion, le milliardaire est formel : malgré son soutien initial à la campagne du rappeur, il estime désormais que 2020 est un peu trop tôt pour que l’interprète de Stronger se présente aux présidentielles américaines.

« J’ai fait de mon mieux pour le convaincre que 2024 serait une meilleure date que 2020 », a révélé le patron de Tesla lors d’une interview pour le New York Times. La raison ? Selon lui, il est possible qu’on « l’accuse de vouloir se partager le vote des noirs avec le candidat démocrate Joe Biden », ce qui assurerait quasiment la réélection à Donald Trump.

Tout ne va pas bien

Dans l’entretien, celui qui est à nouveau papa depuis peu a révélé qu’il était ami avec Kanye West depuis une dizaine d’années et qu’il avait notamment fait un pas vers l’artiste lors de sa dernière tirade inquiétante sur Twitter. « Quand il était aux deux tiers de sa sortie ravageuse sur Twitter, juste pour savoir s’il allait bien, je lui ai envoyé un message, "Je veux juste savoir si tu vas bien, beaucoup de personnes sont inquiètes, je me demande si ça va". Il semblait aller bien quand je l’ai eu en ligne. Mais j’ai quand même l’impression que les choses ne vont pas très bien. On dirait qu’il y a beaucoup de problèmes », a-t-il confié.

Aux dernières nouvelles, Kanye West ne semble en tout cas pas avoir écouté son ami puisqu’il tente de valider sa candidature dans plusieurs états américains. Une entreprise plus compliquée que prévu puisque les signatures déjà récoltées font, pour certaines, l’objet de contestations officielles, comme dans l’Illinois, ainsi que le relaye TMZ.