Elections municipales à Toulouse : Moudenc, en tête, s’attend à second tour « extrêmement serré »

POLITIQUE Suivez avec nous en direct la soirée électorale du premier tour des élections municipales à Toulouse, en Haute-Garonne et dans les départements limitrophes

Béatrice Colin

— 

Sur la place du Capitole, la mairie de Toulouse. (Illustration)
Sur la place du Capitole, la mairie de Toulouse. (Illustration) — F. Lancelot / 20 Minutes

L’ESSENTIEL

  • En pleine épidémie du Coronavirus, la Ville rose a connu un record d’abstention, seuls 36,64 % des 243.321 Toulousains ont voté lors de ce premier tour.
  • A Toulouse, Jean-Luc Moudenc, le maire sortant LR, soutenu par LREM, est arrivé en tête avec un peu plus de 36 % des voix. Sans beaucoup de réserves de voix, il appelle les abstentionnistes à se mobiliser.
  • A gauche, l’écologiste et la liste Archipel citoyen ont obtenu 27,64 % des voix, suivis par la socialiste Nadia Pellefigue 18,6 % et l’ancien maire Pierre Cohen qui appelle au rassemblement.

VIDEO

A LIRE AUSSI

 

Merci d’avoir suivi ce live sur les municipales toulousaines dans un contexte très particulier. Vous pouvez retrouver tous les résultats sur les municipales ici. Et l’actualité sur le coronavirus là. Bon courage à tous pour les jours à venir.

00h25 : A Toulouse, le maire sortant, vire en tête, mais il y aura plus de suspense que prévu

Avec un peu plus de 36 % des voix, le maire sortant Jean-Luc Moudenc arrive donc en tête de ce premier tour, mais sans beaucoup de réserves de voix et en appelle aux abstentionnistes. Il est suivi par l’écologiste Antoine Maurice d’Archipel citoyen (27,6 %) et la socialiste Nadia Pellefigue (18,55 %). Les listes de gauche totalisent plus de 50 % des voix. Si elles arrivent à se rassembler, elles pourraient faire basculer la Ville rose.

 

00 h 15 : Karine Traval-Michelet, la maire sortante, en tête à Colomiers

A Colomiers, la deuxième ville du département de la Haute-Garonne, la maire socialiste sortante, Karine Traval-Michelet est arrivée en tête du premier tour avec 42,09 % des voix. Elle devance l’écologiste Patrick Jimena et le candidat de la droite Damien Laborde (22,52 %).

00 h 05 : Unique candidat, Olivier Fabre réélu avec 100 % des voix à Mazamet

Logiquement, le maire de Mazamet, seul candidat, a été réélu avec 100 % des voix. Sur les 2.128 électeurs qui se sont déplacés, 1.817 ont mis son bulletin dans l’urne. 153 bulletins étaient nuls et 158 blancs.

23 h 55 : La candidate Nadia Pellefigue (PS) est « pour qu’on cherche ce qui peut rassembler »

Nadia Pellefigue, la candidate socialiste de la liste UNE, se dit prête à chercher « ce qui peut rassembler » les forces de gauche toulousaine au second tour. « Il faut toujours chercher des voies de rassemblement, les trouver c’est une interrogation qui ne nous appartient qu’en partie. Les chercher c’est un devoir », affirme-t-elle au soir du second tour. Elle estime toutefois qu’il serait impensable de faire campagne et de demander aux gens d’aller voter si un confinement était décidé d’ici au second tour.

 

23 h 50 : Jean-Luc Moudenc estime subir « l’effondrement de la participation »

« Deux Toulousains sur trois ne sont pas venus voter au 1er tour. Nous sommes la liste qui subit le plus l’effondrement de la participation. En outre, je n’ai eu de cesse de le marteler : je craignais que le statut de favori des sondages ait un effet démobilisateur des Toulousains qui soutiennent notre action. C’est de toute évidence ce qui s’est produit », a indiqué dans un communiqué où il estime qu’aucun « match n’est gagné d’avance ! ». Il s’attend à un second tour « extrêmement serré » s’il y a fusion à gauche.

Pour le maire sortant « la gauche radicalisée est en mesure de gagner Toulouse », il en appelle aux abstentionnistes.

 

23 h 40 : Jospeh Carles passe au premier tour à Blagnac

Le maire sortant divers gauche de Blagnac, Joseph Carles, a été réélu au premier tour avec 50,79% des voix, devant Marc Pozza (23,77%), Marie-Pierre Bes (15,08%) et Chantal Canut (10,36%).

23 h 30 : Pierre Cohen, l’ex-maire de Toulouse, pour un rassemblement des forces de gauche derrière Antoine Maurice

L’ancien maire de Toulouse, Pierre Cohen, candidat sous les couleurs de Génération.s, a appelé ce dimanche soir au rassemblement « des forces de gauche ». Ce dernier, qui a obtenu plus de 5 % mais n’a pas passé le cap des 10 %, a appelé au rassemblement derrière l’écologiste Antoine Maurice pour Archipel citoyen qui a capitalisé près de 27,5 % des voix. « Ce qui est important c’est que l’ensemble des forces de gauche a réuni plus de 51 % des voix, M. Moudenc a fait un score faible », a assuré celui qui a présidé aux destinées du Capitole de 2008 à 2014. Le maire sortant de Toulouse, a réuni plus de 36 % des voix (résultats non définitifs).

 

23 h 15 : A Saint-Gaudens, Jean-Yves Duclos largement réélu

Jean-Yves Duclos, le maire sortant de Saint-Gaudens, à la tête d’une liste divers gauche, a été largement réélu avec 70,45 % contre son unique adversaire Yves Louis. Dans la commune du sud de la Haute-Garonne, l’abstention a été de 57,91 % des inscrits.

23 h 08 : A Tournefeuille, le sortant en tête au premier tour

La liste conduite par le maire de gauche sortant de Tournefeuille, Dominique Fouchier (PS), est arrivée en tête au premier tour des élections avec 41,57 % des voix, suivie par Laurent Soulié (LREM) avec 37,16 %, la liste citoyenne de Stéphane Mériodeau (13,03 %) et celle de Michèle Pellizzon (RN) avec 8,22 %.

22 h 40 : Brigitte Barèges, en ballottage favorable à Montauban

Avec 46,28 % des voix engrangées au premier tour, la maire sortante (LR) de Montauban, Brigitte Barèges, est en ballottage favorable. Elle devance largement le candidat d’union de la gauche, Arnaud Hilion (29,28 %), et Pierre Mardegan (soutenu par LREM et l’UDI) qui avec 10,87 % des voix peut se maintenir au second tour. Ce qui n’est pas le cas du candidat du Rassemblement national Thierry Viallon qui avec 9,23 % peut uniquement fusionner.

22 h 20 : A Toulouse, l’écologiste Antoine Maurice veut « rassembler »

Avec près de 28 % des voix (résultats non définitifs), l’écologiste Antoine Maurice, tête de liste d’Archipel citoyen (EELV-LFI), a indiqué qu’il allait contacter les candidats Nadia Pellefigue (PS) et Pierre Cohen (Génération. s) pour « continuer le rassemblement » au second tour et tenter l’union de la gauche face au maire sortant de Toulouse Jean-Luc Moudenc (36 %).

 

22 h 10 : Au regard de l’abstention, la présidente de la région Occitanie demande l’annulation du second tour

« Je demande l’annulation immédiate du second tour des élections municipales », a indiqué Carole Delga, la présidente socialiste de la région au soir du premier tour. « Après ce premier tour, marqué par une abstention historique pour des élections municipales, je maintiens ma position : face à l’urgence sanitaire, relayée par de nombreux médecins, le président de la République doit prononcer dès demain l’annulation du second tour des élections municipales », plaide-t-elle.

 

22 h 05 : A Balma, Vincent Terrail-Novés réélu

A Balma, le maire sortant de droite, Vincent Terrail-Novés, a été largement réélu avec plus de 60 % des voix.

 

21h55 : A Albi, la maire sortante en tête

Stéphanie Guiraud-Chaumeil, la maire sortante d’Albi (soutenue par LR), est arrivée en tête au premier tour de ces municipales avec 39,10 % des voix. Elle est en ballottage favorable, suivie par Nathalie Ferrand-Lefranc, à la tête d’une liste d’union de la gauche (22,01 %), de Muriel Roques Etienne pour LREM (14,69 %) et l’écologiste Pascal Pagnère (13,21 %).

21 h 45 : A Lavaur, Bernard Carayon au premier tour

Le maire sortant de Lavaur (LR) est arrivé largement en tête au premier tour et est réélu pour un nouveau mandat avec 60,14 % des voix.

 

21 h 20 : Jean-Luc Moudenc en tête dans les premières centaines de votes dépouillés

C’est une tendance, une indication. Les premières centaines de vote sont dépouillées dans les bureaux de vote toulousains et Jean-Luc Moudenc, le maire sortant, est en tête avec un peu plus de 35 % des voix, suivi par l’écologiste Antoine Maurice avec 28,17 %, la socialiste Nadia Pellefigue 18,79 %, Pierre Cohen (Generation.s) 6 %, le RN Quentin Lamotte 4,46 %. Des résultats qui vont évidemment s’affiner au cours de la soirée.

21 h 10 : A 94 ans, André Trigano en ballottage à Pamiers

Le maire sortant de Pamiers, candidat à sa succession à 94 ans, est sorti en tête du scrutin avec 20,97 % des voix au premier tour. Pas assez pour être réélu. Il est donc en ballottage au second tour avec les quatre autres listes qui se sont opposées à l’inoxydable élu.

 

21 h 05 : A Auch, Christian Laprébende réélu avec 55,58%

La maire sortant de la capitale du Gers, Christian Laprébende (union de la gauche) n'aura pas besoin d'aller à un second tour, il est réélu sans difficultés avec 55,58%.

20 h 50 : A Castres, le sortant, Pascal Bugis, repasse 

Avec 57,19% des voix, Pascal Bugis, maire sortant élu depuis 2001, passe au premier tour dans la sous-préfecture du Tarn

 

20 h 40 : A Castelnaudary, Patrick Maugard réélu au premier tour

Le maire sortant de Castelnaudary, Patrick Maugard (Divers gauche), a été réélu dès le premier tour dans la commune audoise avec 65,8 % des voix, soit 26,38 % des inscrits.

 

20 h 30 : A Fronton, large victoire du maire sortant face au patron du RN de Haute-Garonne

Hugo Cavagnac, le maire sortant de Fronton, est repassé au premier tour avec 77,27 % des voix, battant largement le candidat du Rassemblement national, Julien Léonardelli, par ailleurs patron de la fédération RN 31.

 

20 h 15 : Des réélections dès le premier tour à Foix et Cahors

Certains maires sont d’ores et déjà élus en Occitanie. C’est le cas du maire sortant de Foix, Norbert Meler (61,96%), mais aussi de Jean-Marc Vayssouze-Faure, le maire socialiste sortant de Cahors. Il est passé au premier tour avec 57,07 % des voix mais seulement 24,01 % des inscrits.

20 h : Les candidats sortent du silence… et déplorent le dilemme pour les citoyens

Silencieux depuis vendredi soir minuit, les candidats sortent de la période de silence. C’est le cas de la socialiste Nadia Pellefigue qui déplore, après les annonces d’Edouard Philippe, les Toulousains aient été « confrontés au choix difficile d’accomplir leur devoir civique et celui de se protéger et de nous protéger », avec pour conséquence « l’abstention massive » qui « illustre l’injonction contradictoire à laquelle les électeurs ont été soumis ».

 

19 h 30 : Ecologie et transports au programme

La Ville rose n’a pas échappé aux projets pour limiter le réchauffement climatique qui ont animé de nombreuses campagnes des municipales. Cela a même été l’un des thèmes très abordés, chacun y allant de sa proposition verte.

Et dans une ville où les Toulousains perdent chaque année 158 heures dans les bouchons, la question des transports en commun (et du métro)​ reste essentiel.

 

18 h 45 : Ce dimanche, sur les réseaux sociaux les enjeux politiques relégués au second plan

Ce dimanche, les réseaux sociaux étaient concentrés sur le respect des consignes de sécurité sanitaire (ce qui est plus que logique vu le contexte) que sur les enjeux politiques, passés depuis 72 heures au second plan…

 

18 h 35 : Ici et ailleurs, 20 Minutes fait vivre la soirée électorale

Tous les bureaux de 20 Minutes sont mobilisés, que ce soit à Rennes, Lyon ou Marseille, les journalistes de la rédaction sont sur le pont. Vous pouvez aussi suivre le live «natio» tenu par notre journaliste à Paris

 

18 h 30 : Douze candidats à Toulouse, du jamais vu… Un long dépouillement à venir

En plus des consignes sanitaires en raison de l’épidémie de coronavirus, le dépouillement risque d’être long ce dimanche soir. Car cette année, ce ne sont pas dix candidats qui sont en lice comme en 2014, mais douze candidat, du jamais vu. Au-delà du maire sortant, Jean-Luc Moudenc (LR soutenu par LREM), de son prédécesseur Pierre Cohen (Génération. s), il y a la candidate socialiste Nadia Pellefigue, l’écologiste Antoine Maurice pour la liste Archipel cityoen ou le dissident de droite soutenu par le MoDem Franck Biasotto. Quentin Lamotte est le candidat du Rassemblement national, Francis Manaud pour Debout la France, Paulune Salingue pour le Nouveau parti anticapitaliste, Malena Adrada de Lutte ouvrière, Julian Menendez Gonzalez du parti ouvrier indépendant, Quentin Charoy porte la voix du parti animaliste et Peov-Chankiry Duch pour En avant Toulouse.

17 h 45 : L’Aveyron à contre-courant

Alors que la participation s’effondre dans la majorité des départements français, en Aveyron, les électeurs ont décidé de se rendre aux urnes massivement. Ils sont plus nombreux qu’en 2014 avec un taux de participation à 17 h de 58.35 % au premier tour, contre 53.79 % à la même heure il y a six ans.

 

17 h 30 Participation en baisse de 10 points à Toulouse

A 17 h, le taux de participation à Toulouse était de 29,81 %, contre 39,22 % lors du premier tour des municipales de 2014. La quatrième ville de France suit la tendance nationale et enregistre donc pour l’instant une chute de 10 points de participation.

 

Bonjour et bienvenue dans ce live.

Nous allons suivre cette soirée des municipales dans la Ville rose, en Haute-Garonne et un peu partout dans les départements limitrophes, dans un contexte inédit d'épidémie de coronavirus.