Marine Le Pen se lance déjà en campagne « préprésidentielle »

PRESIDENTIELLE « Ma décision a été réfléchie mais elle est prise », a expliqué la présidente du RN

20 Minutes avec AFP

— 

Marine Le Pen à l'Assemblée, le 14 janvier 2020.
Marine Le Pen à l'Assemblée, le 14 janvier 2020. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Marine Le Pen a annoncé lors de ses vœux à la presse ce jeudi qu’elle se lançait en campagne « préprésidentielle » pour préparer une « grande alternance » à Emmanuel Macron lors du scrutin de 2022.

« Au-delà des joutes du quotidien (…) nous sommes entrés dans une phase préprésidentielle », a déclaré la présidente du RN, qui avait déjà dit vouloir être candidate à ce scrutin. « Ma décision a été réfléchie mais elle est prise. Mon projet est d’aller vers un projet d’unité nationale autour d’un grand dessein français, d’un grand projet fédérateur qui puisse réunir les Français d’où qu’ils viennent, un projet de grande alternance pour remettre le pays sur pied », a ajouté la finaliste de la présidentielle en 2017.

« C’est donc très tôt, sans préjuger de la décision qui appartient au congrès de notre mouvement qui aura lieu en 2021, que j’ai fait part de ma volonté de préparer la présidentielle », a-t-elle insisté.