Un bureau de vote, dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019 (illustration).
Un bureau de vote, dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019 (illustration). — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

VOTE

Elections européennes: Petit tour d'horizon des bulletins les plus insolites

Bulletin Momo Henni, liste « Objectif nul », déclaration d’amour à son maire… Certains électeurs ont fait preuve d’humour dimanche au moment de voter

Leurs bulletins ont été comptés comme nuls mais ils ont fait sourire les assesseurs lors des dépouillements dimanche soir. Boudant les 34 listes présentes lors des élections européennes, des électeurs ont glissé des bulletins insolites dans les urnes.

Dans la Marne, le maire de Saint-Léonard, Cédric Chevalier, a été dérouté par ce bulletin jouant sur les mots. Un bulletin également repéré par L’Union.

A Roubaix dans le Nord, un électeur a aussi utilisé l’humour mais pour se moquer du scrutin. Il a donné sa voix à une liste « Objectif nul », parce que « quitte à voter pour une bande de nuls, autant voter pour celle qui sait danser la Carioca », pouvait-on lire.

Sur ce bulletin, repéré par la Voix du Nord, la troupe des Nuls et les personnages du film La Cité de la Peur forment les 18 premiers noms de la liste.

Toujours à Roubaix, l'un des votants a donné sa voix au « parti des chatons »! Au programme : «lutter pour les pilous gratuits et la sieste à volonté».

Une « petite blague »

A Pantin (Seine-Saint-Denis), Geoffrey Carvalhinho, conseiller municipal d’opposition (LR), a apprécié la « petite blague » d’un électeur ayant voté pour le youtubeur Mohammed Henni, connu pour ses cassages de télévision intempestifs en réaction aux mauvais scores de son équipe préférée, l’Olympique de Marseille.

Dans la région de Toulouse, un électeur a opté pour le coup de gueule. « Sortez-vous les doigts du cul », a-t-il inscrit sur une photographie de l’acteur et réalisateur de la série Kaamelott, Alexandre Astier, grimé pour l’occasion en roi Arthur.

A Lautrec dans le Tarn, Thomas Plo, le chargé de communication de la mairie, a pris en photo le bulletin d’un citoyen constitué d’un message publicitaire en faveur de l’écologie : « A quoi bon nettoyer sa maison si c’est pour salir la planète. »