Elections européennes: «Les résultats de la France insoumise sont décevants», reconnaît Manon Aubry

RESULTATS Selon les estimations, la France insoumise serait au coude à coude avec le Parti socialiste-Place publique, avec un peu plus de 6% des voix 

20 Minutes avec AFP

— 

Manon Aubry, tête de liste de la France insoumise aux européennes, le 26 mai 2019.
Manon Aubry, tête de liste de la France insoumise aux européennes, le 26 mai 2019. — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Elle n'a pas pu cacher sa déception. « Les résultats de la France insoumise sont décevants compte tenu de nos espérances et efforts que nous avons déployés dans cette campagne qui porte néanmoins des perspectives d’espoir », a déclaré Manon Aubry, la tête de liste de La France insoumise aux européennes.

« Comme en 2014, le Rassemblement national arrive de nouveau en tête des élections, c’est toujours une mauvaise nouvelle, l’extrême droite est l’ennemi mortel de la démocratie », a-t-elle poursuivi. « La majorité présidentielle a sciemment choisi de lui donner un rôle central dans ces élections. »

« Le mouvement de crise politique qui frappe le pays (...) n’est pas terminé»

Pour Adrien Quatennens, député LFI du Nord, « le premier fait politique de la soirée (…) c’est que la crise politique est encore plus profonde ce soir qu’elle l’a été hier ». « Notre résultat n’est à la hauteur ni de nos attentes ni de nos efforts ». « Il nous responsabilise pour la suite (…) nous nous refusons à l’idée que la vie politique du pays soit durablement enfermée dans un duel prétendu (…) entre l’extrême marché d’un côté et l’extrême droite de l’autre ».

Pour Manuel Bompard, directeur des campagnes de LFI : « Ce n’est pas un résultat à la hauteur de nos attentes ni de nos efforts dans cette campagne. Ce que je retiens d’abord ce soir, c’est la défaite du président de la République, deuxièmement c’est le fait que le mouvement de crise politique qui frappe le pays depuis les dernières élections présidentielles n’est pas terminé. »