Lot-et-Garonne: Un prisonnier part voter... et ne revient pas

INSOLITE L’homme était libérable en 2022, mais il n’a pas voulu attendre jusque-là

20 Minutes avec AFP

— 

Un bureau de vote le 26/05/2019. Credit:ALLILI MOURAD/SIPA/
Un bureau de vote le 26/05/2019. Credit:ALLILI MOURAD/SIPA/ — ALLILI MOURAD/SIPA

Une bonne occasion pour prendre la poudre d’escampette. Un prisonnier du Centre de détention d’Eysses (Lot-et-Garonne) est parti voter pour les élections européennes dimanche matin et n’est jamais revenu, a-t-on appris auprès du parquet d’Agen.

« Il bénéficiait d’une permission pour aller voter de 10h30 à midi, il est bien allé voter, mais il n’est pas revenu dans sa cellule », a indiqué le parquet, précisant qu’il était libérable en 2022.

Il purgeait une peine pour proxénétisme

L’homme, qui s’est évadé, purgeait une peine pour proxénétisme, selon le journal Sud Ouest. « D’autres prisonniers ont bénéficié de la même permission et ont regagné leur cellule. Sur les permissions de sortie, ce type d’évasion arrive parfois », selon le syndicat FO-pénitentiaire.