VIDEO. Elections européennes: Des électeurs toulousains radiés à tort, la mairie saisit le ministère de l’Intérieur

BIG BUG Après de nombreux bugs et des remontées de Toulousains radiés à tort des listes électorales, la mairie a décidé de saisir le ministère de l’Intérieur

Beatrice Colin

— 

Dans un bureau de vote pour les elections municipales à Toulouse.
Dans un bureau de vote pour les elections municipales à Toulouse. — FRED SCHEIBER

A leur arrivée dans leur bureau de vote, de nombreux Toulousains n’ont pas pu déposer leur bulletin dans l’urne lors de ces élections européennes. Un constat que la mairie de Toulouse a pu faire elle aussi au travers des informations que lui ont fait remonter de nombreux électeurs de la Ville rose, mais aussi de la part des scrutateurs. Ces électeurs auraient tout simplement été radiés à tort des listes électorales à l’occasion de la mise en place du répertoire électoral national unique géré par l’Insee.

Un bug qui n’est pas unique en France. La mairie a indiqué qu’elle allait saisir le ministère de l’Intérieur « afin que des opérations de fiabilisation puissent être réalisées dans les meilleurs délais et que les électeurs ne soient pas injustement privés de leur droit de vote ».

En fin d’année dernière, la ville avait indiqué avoir mis à jour ses fichiers et radié 15.699 électeurs en raison d’un décès ou d’un changement d’adresse. Parallèlement, l’Insee avait retiré un peu moins de 7.000 Toulousains de ses listes électorales.