Elections européennes 2019: La participation en hausse de 8 points à 17 heures par rapport à 2014...

VOTE Revivez avec nous la journée électorale des européennes 2019

J.-L.D. et R.G.-V.

— 

On se presse plus que prévu dans les bureaux de vote aujourd'hui.
On se presse plus que prévu dans les bureaux de vote aujourd'hui. — ALLILI MOURAD/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Ce dimanche, 26 mai, les Français sont appelés aux urnes pour élire leurs eurodéputés.
  • Trente-quatre listes de candidats à l’élection des représentants de la France au Parlement européen ont été enregistrées. Chacune des listes comporte 79 candidats.
  • Les bureaux de vote seront ouverts à partir de 8 heures et pourront fermer entre 18 heures et 20 heures selon les communes.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

On bascule !

En cette période de Roland-Garros, on va tous s’habituer à basculer entre France 2 et France 3 pour suivre la quinzaine. Ce soir, il va juste falloir basculer sur notre nouveau live, pour la soirée, jusqu’à minuit. C’est là-bas que nous suivront, ensemble, les résultats. Promis, la rédaction de 20 Minutes et moi-même allons nous atteler à vous rendre ça palpitant. Merci d'avoir suivi ce live, mais tout commence maintenant :  rendez-vous ici ! 

 

17 h 45 : Encore un doute ?

Il vous reste 15 minutes pour voter dans la plus grande partie du pays. Un peu plus de deux heures dans les grandes villes, dont Paris. Si vous avez encore un doute, il vous reste toujours la Boussole de 20 Minutes pour vous décider.

17 h 40 : Un premier sondage sorti des urnes à Chypre

Les sociaux-démocrates semblent en hausse. Mais loin derrière les conservateurs et la gauche radicale. Cela devrait avoir peu de conséquences en sièges : seuls 6 députés viennent de Chypre au Parlement européen.

 

17 h 36 : Benoît Hamon parle d’irrégularités dans plusieurs départements

La tête de liste de Générations, créditée de 2 à 3 % dans les sondages, et qui joue un peu sa survie politique ce soir, parle de problèmes avec ses bulletins de votes dans plusieurs communes. A certains bureaux, ceux-là auraient été tout simplement absents des tables.

 

17 h 25 : On revient en vidéo  sur ce chiffre de la participation, qui, rappellons le encore, semble est la (première) grosse surprise de la soirée

 

17 h 20 : Les premières estimations sur l'abstention totale sortent

Ca se confirme, on pourrait avoir moins de 50 % d'abstention en France ce soir, une grosse surprise. On n'avait plus vu ça depuis un quart de siècle, en 1994.

Ipsos estime l'abstention à 49,5 %. Elabe donne 48 %. Harris à 47,8 %. D'autres, comme Ifop, sont plus optimistes encore et donnent une abstention à 46 %.

17 h 12 : C'est déjà un peu historique

A 17 h 00 il y a déjà plus de participation pour les élections européennes qu'à 20 h 00 en 2014. En fait, c'est même la plus grosse participation en France, à 17 h 00, depuis au moins vingt ans, et de loin. 

 

17 h 07 : En Autriche, nette victoire des conservateurs

Le pays est en pleine crise politique depuis la chute du gouvernement droite/extrême droite, le week-end dernier. D’après les premières estimations, c’est le parti conservateur du chef du gouvernement Sebastian Kurz qui arrive en tête. Ce serait même le grand gagnant avec 7 sièges (+2 par rapport à 2014). Les sociaux-démocrates restent à 5 élus. L’extrême droite du FPO obtiendrait 3 sièges (un de moins), 2 députés européens pour Les Verts (-1). Les libéraux de Neos, qui siégeront avec les marcheurs à Strasbourg, restent à 1 siège.

 

17 h 00 : 43,29 % de participation à 17 h 00

C’est le ministère de l’Intérieur qui révèle ces chiffres. Comme à midi, c'est un taux en nette hausse par rapport aux élections de 2014 (35,07 %). Visiblement au diapason de ce qui semble -mais cela demandera confirmation- se passer dans le reste de l’Union européenne aujourd’hui.

16 h 51 : C’est parti jusqu’à minuit !

Jean-Loup est toujours trop bon. Je suis ravie d’être avec vous jusqu’à minuit. C’est à moi que va incomber la lourde charge de vous donner les résultats et réactions de ces européennes 2019. En France, mais aussi dans le reste de l’Europe bien sûr.

Premier rendez-vous : à 17 h 00, un nouveau pointage de la participation sera donné par le ministère de l’Intérieur. Les premières estimations de l’abstention devraient assez vite suivre. Restez avec nous !

16 h 45 : Je passe la main à ma collègue Rachel 

Elle est capable de vous pondre trois pages d'analyse sur les résultats des élections anticipés au Bhoutan, elle saura bien plus à même que moi de couvrir cette élection européenne. A plus les loulous!

16 h 35 : Vous reprendez bien une longue interview avant les chiffres de 17h00 ? 

C'est par ici : 

 

16 h 25 : L’heure de la pub

Alors que la rédaction débat pour savoir si ce qu’il se passe en Slovaquie peut donner des indices sur les résultats de la France de ce soir, il est temps de vous re-partager un article de chez nous un peu plus concret que les analyses de notre journaliste culturel :


 

16 h 20 : En Allemagne, une hausse de la participation

Comme le rapporte le journaliste envoyé spécial en Allemagne du Monde

 

16 h 10 : D'ailleurs, pour vous, l'Europe, c'est quoi ? 

 

 

16 h 05 : Ca sert à quoi l'Union Européenne, concrêtement ? 

A 20 Minutes, on s'est posé la question, et ça donne une série de reportage top dans nos belles régions françaises. C'est à lire ici : 

 

16 h 00 : Des « gilets jaunes » à Bruxelles

Ils sont toujours là

 

15 h 45 : Radio Londres de retour 

Les messages codés pleuvent sur Twitter, et c'est à lire ici : 

 

15 h 40 : Et puis, quel hymne quand même... 

 

15 h 35 : Instant double auto-promo

Puisqu’il s’agit de vous partager sans pression mon propre article écrit dans le cadre des Européennes sur la fête et les folles soirées à Cluj. Cliquez dessus en masse, ça justifiera ma future augmentation :


 

15 h 25 : Deuxième polémique de l’après-midi

Elle est signée Clémentine Autain, députée de la France Insoumise, qui juge « scandaleuse la mise en scène du Président » lors de son bain de foule de ce midi.



 

15 h 15 : En Slovaquie, les populistes annoncés perdants selon les premières estimations

Sur le graphe, ils sont les LSNS en rouge 

 

15 h 00 : La carte de la participation par département 

 

C'est ici que ça se passe les loulous : 

https://www.interieur.gouv.fr/content/download/116479/934001/file/20190526%20Taux%20participation%20-%20midi%20de%CC%81tail-1.pdf

14 h 45 : Et dans le reste de l’Europe, ça se passe comment ?

Il n’y a pas que dans le pays du fromage et de Mbappé que la participation est en hausse. Elle est même en hausse spectaculaire en Pologne, s’élevant à midi à 14,3 %, contre 7,31 % en 2014. En Espagne, la participation est de 34,02 % à 14 heures, là aussi une énorme augmentation par rapport à 2014 (23,87 %). Au Danemark également, la participation est en hausse, 24,7 % contre 20,3 %.


A l’Est aussi, la participation pète les records, notamment en Roumanie, avec 19,76 % de participation contre 12,54 % il y a cinq ans, ou l’Estonie qui passe de 25,33 % des voix à 29,1 %.

La hausse n’est pas unanime non plus, l’Italie par exemple, avec une participation de 16,72 % à midi, reste stable.

Tous ces chiffres ont été trouvés sur le site d’information Europe Elects.

14 h 35 : Notre interview de l’historienne de l’art Bénédicte Savoy, historienne de l’art

On vous voit venir les « Bon c’est bien marrant tes sondages Jean-Loulou, mais on peut parler d’Europe sérieusement ? »

Et bah lisez cette interview bien complète sur le patrimoine européen, vous serez satisfaits

 

14 h 30 : Posons les vraies questions, partie 2

 

14 h 20 : La polémique de l'après-midi

En publiant une interview de Daniel Cohn-Bendit, ouvertement pro-Macron,  le JDD  n'a-t-il pas respecté la trève électorale ? Techniquement, la presse écrite n'y est pas soumise (contrairement à celle audiovisuelle, qui ne doit pas parler de l'élection, sauf pour évoquer ses enjeux). En tout cas, cela a fortement énervé Olivier Faure, Premier secrétaire du parti socialiste : 

 

14 h 15 : Pendant ce temps à Bruxelles, des jeunes grévistes pour le climat devant le Parlement

« Le Parlement qui est élu aujourd'hui sera le dernier a pouvoir agir pour le climat » scandent-ils. De quoi motiver pour aller voter. 

14 h 05 : Nos podcasts sur les Européennes

Allez, c’est l’heure de la sieste, il est temps d’écouter une voix mélodieuse pour s’apaiser, et quoi de mieux pour cela qu’Anne-Laetitia Béraud, notre podcasteuse made in 20 Minutes, qui pourrait se lancer dans l’ASMR si elle n’était pas si bonne journaliste.


 

14 h 00 : Bon allez, il se passe pas grand chose, votez : 
 


 

 

13 h 52 : Des départements pro-Rassemblement National en hausse de participation 

Par rapport à 2014, dans les départements en forte hausse, on trouve plusieurs places fortes du Rassemblement National, comme le Pas-de-Calais (24,9%, +10,3) ou l'Aisne (20,9%, +7,7). Voilà, c'était mon analyse politique les doigts dans le subway.

13 h 48 : Ce qu'on a loupé pendant ma pause dej 

 

Pas grand chose, à part que ca y est, Benoit Hamon a voté. Il est la seule tête d'affiche à l'avoir fait passé midi.

 

13 h 45 : I’m baaaaack !

Désolé, pause-dej oblige. D’ailleurs, dans une allégorie du référendum de 2005, je n’ai pas écouté l’avis démocratique et me suis pris un subway des familles.

13 h 15 : Petit point sur vos avis sur les capitales européennes

Gros tollé pour Berlin, Madrid et Bruxelles avec seulement 4% des voix chacune, tandis que Rome s'envole en tête avec 27% des suffrages. Avec 12% des voix, Amsterdam confirme sa réputation de ville surcotée. 

13 h 10 : Régions bonne et mauvaise élève

Pour le moment, c'est dans l'Indre que les Français ont pour l'heure le plus voté (26,33%), et à Paris que la participation est la plus faible (11,35%) rapporte l'AFP. Bruncher ou voter, il faut choisir. 

12 h 55 : L'heure de la pub 

A coté des Londres et des Berlin, il y a des villes moins connues en Europe où nous avons fait de chouettes reportages, notamment celui-ci : 


 

12 h 50 : Bon allez, parlons d’Europe

On pense ce qu’on veut de l’Union Européenne, mais faut l’admettre l’Europe, c’est quand même un beau continent, donc pour vous, quelle est la plus belle capitale européenne ? (Et oui, j’ai enlevé Paris pour éviter le côté franchouillard (surtout après les 42 % de vote pour la boulangerie…))

 

12 h 45 : Macron quitte l'Hôtel de ville du Touquet après son vote

Sous une foule d'applaudissements. Ha bah si on était tous aussi bien reçu après notre vote, le taux de participation exploserait. 

12 h 40 : Des disparités à travers le territoire

Nos différents services régions nous apportent gentiment le résultat de chaque territoire, et on peut voir des disparités dans la participation à travers le pays :

  • En Haute-Garonne à midi, le taux de participation est de 16,76 %, en hausse comparé à celles de 2014 (14,33 %).
  • Dans le Pas-de-Calais, le taux de participation est de 24,88 %, contre 14,55 % à la même heure, soit une progression énorme de 10 points (oui, nous avons fait bac S).
  • Le taux de participation dans le département des Alpes-Maritimes est de 13,27 %, contre 14,78 % à la même heure en 2014.


 

12 h 36 : Pendant ce temps, les bureaux de votes ne semblent pas toujours bien équipés

Comme le signale notre super journaliste politique, Laure Cometti 

 

12 h 35 : Le président a voté au Touquet

 

Après un bain de foule et un accueil par la maire et la député du Touquet, comme le veut la tradition. 

 

12 h 29 : A Paris, les chiffres de participation sont similaires à 2014

Dans la capitale, le taux de participation est de 11,35 % selon le préfet de Paris. En 2014, il était de 11,70 %.

12 h 28 : Maintenant qu'on apprend à se connaître

 

 

12 h 26 : Notre vidéo rappel sur le chiffre de participation de ce midi

Le service vidéo ne chôme pas ici

 

12 h 25 : Emmanuel Macron s'en va voter

Pendant qu'on papote et qu'on sonde, le président de la République est sorti de chez lui dans un mini-bain de foule pour aller voter à son tour. Il se rend à l’Hôtel de ville du Touquet.

12 h 22 : Allez, je suis d’humeur sondage

Je rappelle quand même que ça n’a aucune valeur en termes de sondage et que les biais sont tellement multiples et les échantillons totalement biaisés qu’il ne faut pas en tirer de conclusion sur la France les loulous.



 

 

12 h 20 : Posons les vrais questions

Qui sont ces gens qui s’affichent sur Twitter avec leur carte électorale + papier d’identité et un texte laconique « A voté » ? Pourquoi ? Quel intérêt y voient-ils ? Quels sont leurs réseaux ?

12 h 15 : Dites nous tout

 

 

 

12 h 10 : En parlant d’experts…

 

Avant de casser la croûte, vous pouvez lire cette interview du philosophe espagnol Paul B. Preciado sur 20 Minutes. Et on vous conseille vraiment de la lire AVANT manger, parce que c’est quand même assez dense comme interview. 

 

12 h 05 : Les premières pseudo-analyses commencent sur la hausse de cette participation

 

« La météo, cela joue beaucoup », peut-on entendre notamment dans la rédaction de 20 Minutes. On va plutôt laisser les vrais experts nous analyser ça ce soir.

12 h 03 : La participation s’élève à 19,26 % à midi, en hausse par rapport à 2014

Source de la place Beauvau. Elle était de 15,70% en 2014 et 14,81% en 2009 à la même heure. 

 

11 h 57 : Alors qu’on se rapproche des premiers chiffres, rappel sur les taux de participation en 2014

En 2014, le taux de participation en France était de 15,70 % à midi, de 35,07 % à 17 heures et de 42,43 % au total. Alors, plus ou moins cette année ?
 

11 h 55 : Une vielle connaissance en Espagne

Pendant ce temps, à Barcelone, Manuel Valls a voté à son tour. 

 

11 h 50 : Vers une mobilisation importante ?

Les résultats de la participation à midi vont tomber dans quelques minutes. Néanmoins, beaucoup de candidats aux élections ont dû patienter dans de longues queues avant de voter, tandis que sur Twitter, beaucoup constatent également des grosses files d’attente. Faut-il y voir une participation renforcée ? Réponse dans quelques minutes donc.

11 h 40 : Vote de Yannick Jadot

Le candidat des Verts vient à son tour de voter. Plus tôt dans la journée, Nicolas Sarkozy, ex-président Français pour les deux du fond qui ne suivent vraiment rien à la politique, avait aussi voté.

11 h 35 : En Allemagne, 41 listes pour les élections européennes

Si vous êtes perdus avec les 34 listes françaises, pensez qu’outre-Rhin, il y a 41 listes et un bulletin de 97 centimètres de long, comme le rapporte Thomas Wieder, correspondant en Allemagne pour Le Monde.

 

11 h 25 : Manon Aubry vote

 

La tête de liste de la France insoumise a elle aussi voté. Les principales têtes de listes ont donc toutes été dans l’isoloir ce matin.

11 h 20 : Marine Le Pen vote

La présidente du Rassemblement National, parti qui arrive en tête dans les derniers sondages au coude à coude avec LREM, vient à son tour de voter.

11 h 15 : France, tu n’es pas seule

On papote de notre beau pays depuis tout à l’heure, mais pour rappel, ce sont 21 des 28 pays de l’Union Européenne qui votent aujourd’hui. Y a donc de quoi faire niveau résultats ce soir.

11 h 10 : Les premiers chiffres de la participation dans une heure 

D'ailleurs, les premiers chiffres de la participation devraient tomber vers midi. Donc tenez vous prêt! 

11 h 05 : Quelle abstention aujourd’hui ?

C’est la deuxième question du jour, après bien sûr les résultats de chaque parti, on se demande tous si ces élections, qui n’attirent pas les foules ni l’intérêt populaire, vont battre un nouveau record en termes d’abstention. Pourquoi un tel désintérêt ? A 20 Minutes, on est allé enquêter à Bruxelles pour voir si l’esprit européen était bien là :


11 h 00 : Et sinon, y a aussi Roland-Garros qui commence aujourd’hui

Bon vu qu’il ne se passe clairement pas grand-chose pour le moment, je vous autorise à me tromper et à aller suivre aussi d’un oeil sur le live sport de Roland-Garros, où ça va commencer à bouger un peu plus. Mais gardez un oeil ici aussi hein :

 

10 h 45 : Loiseau et Wauquiez votent aussi

Le chef des Républicains et la tête de liste LREM viennent eux aussi de voter. Pour les curieux, Emmanuel Macron devrait lui aller dans l'isoloir en fin de matinée. 

10 h 30 : Hollande et Gayet votent pour la première fois ensemble

Instant couple et love, l’ancien président de la République François Hollande vient de voter en compagnie de sa compagne Julie Gayet, en Corrèze. C’est la première fois que le couple s’affiche ensemble lors d’un vote.

10 h 20 : Nicolas Dupont-Aignan vote à son tour

Et on continue le bal des votants avec cette fois le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, qui vient lui aussi de faire un tour dans l’isoloir.

10 h 15 : Vote de Glucksmann

Tout sourire, Raphaël Glucksmann, tête de liste surprise Place publique et PS, vient lui aussi de voter.

10 h 10 : Occupez-vous avec nos reportages sur les villes méconnues d’Europe

Voilà dix minutes qu’il ne se passe rien, il est temps de faire de l’auto-promo pour nos articles sur les Européennes. Et on commence fort avec ce reportage sur Palerme, ville favorable à l’accueil des migrants dans l’Italie de Salvini.

 

10 h 00 : Anne Hidalgo a voté aussi

Il n’y a pas que les têtes de liste qui votent, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, a elle aussi déposé son bulletin dans l’urne. Petit point statistique d’ailleurs, la capitale compte 896 bureaux de votes. Voilà pour l’information inutile à caser entre deux tartines au bacon de votre brunch.

9 h 55 : Vote de Brossat, Bardella et Bellamy

Le Premier ministre n’est pas le seul politique du pays à avoir le vote matinal. Et si l’avenir appartient à ceux qui votent tôt, Ian Brossat, tête de la liste des communistes, François-Xavier Bellamy, chef de file des Républicains et Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national, ont mis les meilleures chances de leur côté puisqu’ils sont déjà tous les trois allés voter.

9 h 50 : « Dans une démocratie, le vote, c’est l’essentiel », déclare Edouard Philippe

Et on commence ce live avec la déclaration du Premier ministre, interrogé juste après son vote ce matin sur le risque d’abstention. Pas vraiment une peur pour Edouard Philippe, qui a répondu : « Non non rien ne m’inquiète. Mais il est toujours utile de rappeler à nos concitoyens, qui le savent d’ailleurs, que dans une démocratie, le vote c’est l’essentiel ».

Coucou,

 

C’est le jour J. Entre la grasse mat', Téléfoot, le brunch du midi et l’aprem Netflix, les Français sont appelés à aller voter pour les Européennes 2019 ce dimanche, comme près de 400 millions d’électeurs à travers le continent. En France métropolitaine, les bureaux de votes sont ouverts depuis 8 heures ce matin. Un scrutin encore bien indécis. La journée en direct, c’est à suivre ici.