Elections européennes : Philippe Martinez, leader de la CGT, présenté à tort comme soutien d'Emmanuel Macron

FAKE OFF Des internautes laissent entendre sur Facebook que le secrétaire général de la CGT soutient le président de la république pour les élections européennes

Mathilde Cousin

— 

Philippe Martinez à Dijon le 13 mai, lors du 52e congrès de la CGT.
Philippe Martinez à Dijon le 13 mai, lors du 52e congrès de la CGT. — JC Tardivon/SIPA
  • Philippe Martinez n’a pas appelé à voter pour Emmanuel Macron pour les élections européennes.
  • Pourtant, des internautes le laissent entendre sur les réseaux sociaux.

Dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, Philippe Martinez appelait à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage au Front national. Un engagement du leader de la CGT qui est depuis quelques jours détourné sur les réseaux sociaux.

Le 16 mai, un internaute a expliqué sur Facebook que « la CGT appelle à voter Macron… Et y a encore des abrutis qui défilent pour eux… ». Le lendemain, la page « Abolition des privilèges » soutient que « Philippe Martinez (…) appelle à voter Macron ». Cet appel aurait été lancé dans le quotidien L’Humanité, selon cette page Facebook.

Ces deux posts ne donnent pas de date pour cet engagement du secrétaire général de la CGT, laissant ainsi penser que le syndicaliste s’est exprimé pendant la campagne des élections européennes, qui se dérouleront dimanche, le 26 mai.

FAKE OFF

Philippe Martinez n’a pas appelé à voter pour Emmanuel Macron pour les Européennes. Il ne s’est exprimé en faveur d’aucun candidat.

Son appel à voter pour Emmanuel Macron remonte à l’élection présidentielle, entre les deux tours. Le syndicaliste voulait alors faire barrage au Front national, qui s’était qualifié pour le second tour face à Emmanuel Macron. « Je souhaite que Marine Le Pen fasse le score le plus bas possible. Et que Macron fasse le score le plus haut possible » avait-il déclaré le 5 mai dans l'émission « Ecorama ». Un soutien tout de suite nuancé : le leader avait appelé Emmanuel Macron à faire preuve « d’humilité ».

Un appel à faire barrage au Front national

Deux jours auparavant, c’est une trentaine d’élus de la CGT qui avaient appelé à voter Emmanuel Macron dans une tribune publiée dans L'Humanité.

Une ligne que le leader avait déjà exprimée en amont de l’élection présidentielle : en janvier 2017, il avait déjà appelé à faire barrage au Front national.

Philippe Martinez n’est pas le seul à faire les frais d’un faux soutien à Emmanuel Macron. Selon Le Parisien, Robert Hue et José Bové ont également été présentés à tort comme des soutiens du président de la République.

Vous aussi, vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.