Incendie à Notre-Dame: La plupart des partis politiques suspendent leur campagne pour les européennes

DRAME Les Républicains, le Rassemblement national et La République en marche ont annoncé la suspension de leur campagne après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Manon Aublanc

— 

Des combles ravagés, une flèche qui s'effondre... Un violent incendie a détruit une partie de l'emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019.
Des combles ravagés, une flèche qui s'effondre... Un violent incendie a détruit une partie de l'emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Au lendemain de l’incendie qui a détruit une partie du toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris, la plupart des partis politiques ont décidé, ce mardi, de suspendre temporairement leur campagne pour les élections européennes.

Nathalie Loiseau, la tête de liste de la majorité présidentielle, a annoncé la suspension de sa campagne « jusqu’à nouvel ordre ». « Nous vivons un moment de tristesse profonde. La liste Renaissance se joint naturellement à ce moment d’union nationale », a déclaré l’ancienne ministre chargée des Affaires européennes, sur Twitter.

La campagne du RN suspendue « jusqu’à la prochaine prise de parole » d’Emmanuel Macron

« Les déplacements des colistiers sont annulés aujourd’hui et la grande réunion publique prévue jeudi à Marseille est reportée », a indiqué une source de La République en marche (LREM). Une décision suivie par le Rassemblement national (RN), qui a suspendu sa campagne « jusqu’à la prochaine prise de parole » d’Emmanuel Macron.

« La campagne est suspendue jusqu’à la prochaine prise de parole du président de la République », a indiqué le parti de Marine Le Pen. Quelques heures plus tôt, l’eurodéputé et membre dirigeant du Rassemblement national, Nicolas Bay, avait annoncé « au moins 24 heures de trêve dans le combat politique et dans la campagne électorale parce que nous sommes (…) en deuil d’un joyau de notre patrimoine national ».

Le meeting des Républicains annulé

Debout La France, le parti dirigé par Nicolas Dupont-Aignan, a également suspendu sa campagne et a appelé « à l’union sacrée face à une épreuve que les Français vivent comme un deuil national ».

« Merci à Nathalie Loiseau et à Jordan Bardella de faire le choix, à leur tour, de suspendre leur campagne. Les Français attendent l’unité nationale. Nous devons dépasser les clivages partisans, nous rassembler pour rebâtir Notre-Dame », a indiqué le député de l’Essonne sur Twitter.

Du côté des Républicains, le parti a annoncé que le meeting de  François-Xavier Bellamy, la tête de liste du parti aux européennes, prévu ce mardi à Nîmes, était annulé.

Lundi, le président de la République, Emmanuel Macron, a reporté son allocution sur la sortie du grand débat, initialement prévue à 20 heures.