Européennes: Les maires de Rennes et Nantes apportent leur soutien à Raphaël Glucksmann

POLITIQUE L’essayiste vient d’annoncer sa candidature pour les élections

Jérôme Gicquel

— 

Avec son mouvement Place Publique, Raphaël Glucksmann veut fédérer la gauche.
Avec son mouvement Place Publique, Raphaël Glucksmann veut fédérer la gauche. — Tristan Reynaud/SIPA

Sa candidature pour les élections européennes à peine annoncée, Raphaël Glucksmann peut déjà compter sur des soutiens. Dans un communiqué commun, les maires de Nantes et Rennes ainsi que la présidente de la région Occitanie Carole Delga et le président du département de Meurthe-et-Moselle Mathieu Klein, ont annoncé qu’ils s’engageaient aux côtés de l’essayiste.

« A deux mois des élections européennes, nous n’acceptons pas que la gauche réformiste, progressiste, écologiste et européenne soit divisée et inaudible. Face aux nationalistes et aux populistes qui avancent partout en Europe, face aux inégalités criantes qui demeurent, face au défi de la transition écologique, la gauche du réel de laquelle nous nous revendiquons sait que les partis politiques doivent être dépassés pour offrir une alternative crédible », indiquent les quatre élus dans leur communiqué.

Le PS a « toute sa place », selon les quatre élus

Tous socialistes, ils adressent également un message à leur formation politique. « Le Parti socialiste a toute sa place, sans hégémonie ni effacement : nous soutenons pleinement ma démarche engagée par Olivier Faure pour participer à une liste de rassemblement, attendue et nécessaire », indiquent-ils. « Le 26 mai, il n’y aura qu’un seul tour. Notre responsabilité individuelle et collective est immense », conclut le communiqué.