Européennes: LREM et le RN en tête dans les sondages, au coude à coude

ELECTIONS Créditée de 20% d'intentions de vote, la liste RN gagne 3 points par rapport à une précédente enquête fin août, alors que celle de LREM et du MoDem reste stable...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un bulletin de vote déposé dans une urne.
Illustration d'un bulletin de vote déposé dans une urne. — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Le deuxième tour de la présidentielle se rejouera-t-il en mai prochain ? La République en marche (LREM) et le Rassemblement national (RN, ex-FN) sont au coude à coude, avec selon les hypothèses 19 % à 21 % d’intentions de vote aux élections européennes de 2019, selon un sondage Ifop diffusé dimanche.

Créditée de 20 % d’intentions de vote, la liste RN gagne 3 points par rapport à une précédente enquête fin août, alors que celle de LREM et du MoDem reste stable, également à 20 %, dans l’hypothèse où Ségolène Royal ne conduirait pas la liste socialiste.

LR à 14 %, La France insoumise à 11 %

Si le scrutin devait se dérouler dimanche, le duo de tête devancerait la liste des Républicains (LR), créditée de 14 % (-1), et plus nettement celle de La France insoumise (LFI) en perte de vitesse à 11 % (-3), selon cette enquête pour La Lettre de l’Expansion. Viennent ensuite la liste EELV conduite par Yannick Jadot (7 %, -0,5), devant celles de Debout la France (6,5 %, =) et du Parti socialiste (6 %, =).

Les listes du Parti communiste conduite par Ian Brossat (+1), de GénérationS (=), et de l’UDI conduite par Jean-Christophe Lagarde (+0,5 %) sont créditées de 3 % chacune. La liste UPR de François Asselineau (1,5 %, +1), du NPA (1 %, -1) et des Patriotes conduite par Florian Philippot (1 %, =) ferment la marche.

Dans l’hypothèse où Ségolène Royal conduirait la liste PS, celle-ci recueille 7,5 % d’intentions de vote au lieu de 6 %. La liste LREM perd un point à 19 %, celle du Rassemblement national en gagne un à 21 % et celle des Républicains en perd un à 13 %.

 

Enquête réalisée en ligne du 30 au 31 octobre auprès d’un échantillon de 1 003 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.