VIDEO. Législatives: Guaino, Cambadélis, Bay... Ces candidats éliminés au premier tour et mauvais perdants

ELECTIONS «20 Minutes» a compilé en vidéo les réactions de quelques mauvais perdants du premier tour des législatives...

E. P. (vidéo) et L. C.

— 

Les mauvais perdants ont toujours de bonnes raisons...
Les mauvais perdants ont toujours de bonnes raisons... — Émilie Petit

Quelques candidats dont des députés sortants ont été balayés dès le premier tour des législatives dimanche et certains ont eu des réactions assez acerbes. Certains mauvais perdants ont rapidement blâmé un ou des responsables pour leur défaite.

De Jean-Christophe Cambadélis (PS) à Nicolas Bay (FN), voici notre revue des mauvais perdants du premier tour des législatives en vidéo :

Le socialiste François Lamy a tenu François Hollande et Manuel Valls pour responsables de la « berezina pour la gauche » sur Twitter.

Le candidat de droite Henri Guaino a même jugé que l’électorat de sa circonscription (la deuxième de Paris) était « à vomir », expliquant ainsi ses 4,5 % de voix (sur les suffrages exprimés).

>> A lire aussi : A Paris, Jean-Christophe Cambadélis boit la tasse aux législatives