EN DIRECT. Législatives : Jean-Luc Mélenchon pense que c’est La France insoumise qui aura le plus de députés…

LIVE Alors que se déroulera ce dimanche la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, les dernières tractations se poursuivent pour les candidatures aux législatives…

H. B.

— 

Jean-Luc Mélenchon s'adresse à ses soutiens avant la convention des candidats de la France insoumise aux élections législatives (Villejuif le 13 mai 2017)
Jean-Luc Mélenchon s'adresse à ses soutiens avant la convention des candidats de la France insoumise aux élections législatives (Villejuif le 13 mai 2017) — PHILIPPE LOPEZ / AFP

L’ESSENTIEL

  • La République En Marche a annoncé le nom de 428 candidats investis par le parti pour les législatives. Encore 148 noms doivent être dévoilés.
  • Après vingt-quatre heures de tension, la querelle entre François Bayrou et Emmanuel Macron a pris fin vendredi soir.
  • Gaspard Gantzer, le conseiller de François Hollande, renonce à se présenter à Rennes pour La République en marche.

 

A LIRE AUSSI

>> A lire aussi : Fin de la querelle entre Bayrou et En marche!

>> A lire aussi : 428 candidats En marche! investis, dont 52% de la société civile et 50% de femmes

>> A lire aussi : Gaspard Gantzer, conseiller de Hollande, renonce à se présenter à Rennes pour La République en marche

 

19h35 : Debout la France investit des candidats dans presque toutes les circonscriptions

Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan qui avait rallié Marine Le Pen entre les deux tours de la présidentielle, a annoncé samedi qu’il avait investi des candidats aux législatives « dans la quasi-totalité des circonscriptions », y compris face à des candidats FN. Par ailleurs, « les cadres du mouvement ont rappelé leur opposition à la politique qui va être menée par Emmanuel Macron et ont appelé à l’union des patriotes et des Républicains », indique le communiqué de DLF.

19h25 : Jean-Luc Mélenchon espère « gouverner le pays »

Le leader de La France insoumise a fixé samedi pour objectif aux candidats de son mouvement d’obtenir une majorité au terme des législatives de juin pour se mettre en position de « gouverner le pays ». Optimiste, Jean-Luc Mélenchon a affirmé lors de la convention nationale des candidats de son mouvement à Villejuif que « La France insoumise sera sans doute le mouvement qui rassemblera le plus de députés. »

18h19 : Richard Ferrand dément tout accord d'appareil avec le MoDem

Le secrétaire général de la République en marche ! a démenti samedi tout accord d'appareil avec François Bayrou pour les législatives de juin. « Ce qui est en marche, c'est l'examen des propositions de candidatures complémentaires par la commission nationale d'investiture que nous a fait parvenir le MoDem, comme la République en marche a pu le faire de son côté également », a déclaré Richard Ferrand, interrogé sur BFMTV.

18h08 : 1500 policiers pour la passation de pouvoir

Près de 1.500 policiers et gendarmes sécuriseront la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, 8e président de la Ve République, qui recevra dimanche les clés de l’Elysée, a annoncé samedi la préfecture de police de Paris.

16h50 : Jean-Luc Mélenchon prend la parole devant les candidats de La France insoumise

Les candidats de La France insoumise aux élections législatives écoutent leur leader lors de la convention nationale qui se tient aujourd’hui à Villejuif : « Nous serons à la hauteur ! Rien n’a été fait en vain. Vous avez été les constructeurs d’un futur qui dorénavant peut s’élancer à l’assaut du monde. »

16h29: Gérald Dahan veut « passer à l'action » avec la France insoumise

Les candidats de La France insoumise sont rassemblés à Villejuif (Val-de-Marne) pour leur première convention nationale. Candidat dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine, fief du maire UDI d'Issy-les-Moulineaux André Santini, l'humoriste Gérald Dahan a déclaré à la tribune : « Je veux me battre, passer le cap de l'engagement parce que le soutien c'est bien, mais j'ai envie de passer à l'action. »

15h15: Dans quelle voiture roulera Emmanuel Macron ?

Pendant sa campagne, Emmanuel Macron roulait à bord du nouveau Renault Espace (fabriqué à Douai). Trois autres modèles seraient en concurrence selon Ouest France : la Talisman (Renault), ainsi que les Peugeot 3008 (fabriquées à Sochaux) ou 5008 (fabriquées à Rennes).

14h45: Macron aux candidats de son parti : «Nous sommes condamnés à réussir»

Emmanuel Macron s’est adressé samedi aux candidats aux législatives de son parti La République en marche ! en leur expliquant qu’ils étaient « condamnés à réussir », dans un discours prononcé au musée du Quai Branly à Paris où ils étaient rassemblés. « Vous avez une responsabilité immense », a-t-il lancé Macron. « Nous sommes condamnés à réussir ! » a-t-il ajouté, selon des propos rapportés sur Twitter par des participants à cette réunion à huis clos.

 

14h30: Pas de candidat France insoumise face à des communistes ayant parrainé Mélenchon

La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon ne présentera pas de candidats aux législatives face à des députés communistes sortants ayant parrainé la candidature présidentielle de Jean-Luc Mélenchon, a annoncé samedi son directeur de campagne, Manuel Bompard.

14h15: Macron pas favorable au report des élections sénatoriales

Emmanuel Macron a assuré samedi au cours d’un entretien avec le président du Sénat Gérard Larcher qu’il ne prévoyait pas de reporter d’un an les élections sénatoriales prévues le 24 septembre, comme cela avait été évoqué dans la semaine. Le président du groupe PS au Sénat, Didier Guillaume, s’était déclaré favorable au report d’un an de ce scrutin, afin de permettre d’appliquer avant la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron la réduction du nombre de parlementaires qu’il a inscrite dans son programme. Gérard Larcher s’était pour sa part déclaré « pour le respect des règles en cours ».

14h: Larcher a sensibilisé Macron «à l’impérieuse nécessité d’apporter des réponses aux nombreuses fractures de notre pays»

Gérard Larcher a rencontré samedi matin Emmanuel Macron, « un rendez-vous institutionnel cordial et constructif », a tweeté le président du Sénat, ajoutant qu’il avait sensibilisé le nouveau Président « à l’impérieuse nécessité d’apporter des réponses aux nombreuses fractures de notre pays ».

 

13h45: L’extrême droite présente aussi ses candidats

L’alliance PDF, Civitas et le mouvement de Jean-Marie Le Pen a présenté ce samedi matin à Paris ses candidats aux législatives.

 

13h30: Jean-Luc Mélenchon dévoile les candidats de la France insoumise

Jean-Luc Mélenchon, qui organise ce samedi après-midi une convention à Villejuif (région parisienne), a posté sur Twitter une photo des candidats de la France insoumise pour les élections législatives.

 

13h: Jean-Christophe Lagarde sera remplacé par sa femme à la mairie de Drancy

Les clés de la ville de Drancy (Seine-Saint-Denis) seront confiées à l’épouse du député-maire et président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde s’il est réélu aux législatives de juin. « Je pense que la loi sur le non-cumul des mandats est absurde et démagogique pour autant je m’y soumettrai », a indiqué Jean-Christophe Lagarde. S’il était réélu en juin dans la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis (Bobigny-Drancy-Le Bourget), il quitterait donc son fauteuil de maire de Drancy, qu’il occupe depuis 2001, pour se consacrer à son mandat de député.

12h45: Varoufakis signe une tribune anti-Macron

L’ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis, une référence de la gauche radicale en Europe qui avait soutenu le candidat Emmanuel Macron, a estimé samedi que le nouveau président français allait se casser les dents sur Berlin. Dans une tribune publiée par le quotidien grec Journal des rédacteurs sous le titre « Voilà pourquoi, Emmanuel, nous serons contre toi », Yanis Varoufakis se livre à un réquisitoire en règle contre la « solution néo-libérale » proposée selon lui par Emmanuel Macron. Cette politique de « dérégulation et d’austérité » va « simplement redistribuer la misère entre les travailleurs français », estime Yanis Varoufakis, tout en soulignant qu’« heureusement », le nouveau président à « vaincu la candidate du néofascisme »

12h30: Macron au quai Branly à la rencontre des candidats investis pour En Marche!

Emmanuel Macron a pris la parole devant l’assemblée des 428 candidats de La République en marche ! qui se déroule à huis clos au quai Branly.