Législatives : Valls « salue » la décision d’En marche ! de ne pas lui opposer de candidat

POLITIQUE « C’est donc en homme libre mais fort d’une identité politique claire, revendiquée, assumée – républicain, progressiste, de gauche – que j’agis », a déclaré Manuel Valls…

20 Minutes avec AFP

— 

Manuel Valls après sa défaite lors des primaires de la gauche, le 29 janvier 2017.
Manuel Valls après sa défaite lors des primaires de la gauche, le 29 janvier 2017. — Christophe Ena/AP/SIPA

Manuel Valls ne portera pas les couleurs de la République en marche pour les législatives. Mais il n’aura pas face à lui de candidat du parti, a annoncé son secrétaire général ce jeudi. Une décision « saluée » par l’intéressé dans un communiqué, qui précise qu’il s’y présenterait donc en « homme libre ».

« J’ai pris connaissance du choix d’En marche ! pour la première circonscription de l’ Essonne. Je salue cette décision. C’est donc en homme libre mais fort d’une identité politique claire, revendiquée, assumée – républicain, progressiste, de gauche –que j’agis », a déclaré l’ex-Premier ministre.

« J’appelle à se rassembler autour de ma candidature dès le 11 juin tous les réformistes, les progressistes, les républicains, les démocrates, celles et ceux qui, à gauche et à droite, savent ce que j’ai accompli dans ce territoire comme dans mes responsabilités gouvernementales et qui veulent la réussite du nouveau président de la République », a-t-il poursuivi.

>> A lire aussi : Les déboires politiques de Manuel Valls inspirent des internautes

Le secrétaire général de La République en marche, Richard Ferrand, a annoncé ce jeudi que le mouvement avait décidé ne pas donner l’investiture du parti d’Emmanuel Macron à Manuel Valls, précisant qu’il ne lui opposerait pas de candidat.