VIDEO. «Je n'ai pas de compte aux Bahamas, c'est de la diffamation», lance Macron, qui porte plainte pour propagation de fausse nouvelle

DESINTOX Après la publication de documents sur Internet, le candidat d’En marche ! porte plainte…

Mathilde Cousin

— 

Le 3 mai 2017, Emmanuel Macron. AFP PHOTO /STRINGER
Le 3 mai 2017, Emmanuel Macron. AFP PHOTO /STRINGER — AFP

Emmanuel Macron a déposé plainte pour « faux et usage de faux » et « propagation de fausse nouvelle destinée à avoir une influence sur le scrutin », a déclaré l’entourage du candidat ce jeudi midi. Cela fait suite à des rumeurs sur un compte bancaire offshore.

Marine Le Pen a provoqué une vive réaction d’Emmanuel Macron lors du débat mercredi soir, en lançant : « J’espère que l’on n’apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas. » « C’est de la diffamation », a immédiatement rétorqué le candidat à la présidentielle. Sur France Inter, ce jeudi, il a de nouveau affirmé ne pas détenir de compte aux Bahamas.

Deux documents ont été mis en ligne mercredi sur le forum 4Chan. Celui qui en est à l’origine accuse Emmanuel Macron d’avoir versé de l’argent dans une entreprise aux Bahamas. L’équipe du candidat a adressé aux rédactions un long démenti, pour prouver que les documents sont l’œuvre de faussaires.

Selon les macronistes, les documents sont apparus sur 4Chan mercredi à 19 heures. La personne qui a mis ces documents en ligne est anonyme. Trois minutes plus tard, un compte lié à 4Chan tweete un lien vers ces documents. A 19 h 12, c’est un certain NathanDamigo qui tweete en anglais un lien vers le forum.

L’information commence alors à prendre de l’ampleur sur Twitter. Selon Nicolas Vanderbiest, un chercheur belge, le supposé compte bancaire a été créé de toutes pièces par les Russes.

Marine Le Pen fait ensuite une allusion à cette rumeur pendant le débat.

Pour l’équipe d’Emmanuel Macron, ces documents sont des faux, car ils comportent des irrégularités. Dans un premier document, une société « La Providence LTD » est mentionnée. Dans un second document, c’est « La Providence LTC » qui apparaît. La signature du candidat serait aussi un faux. Par ailleurs, un des documents n’affiche qu’une des deux pages qu’il est censé contenir.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.