Emmanuel Macron sur le plateau de «L'émission politique», le 6 avril 2017.
Emmanuel Macron sur le plateau de «L'émission politique», le 6 avril 2017. — AFP

ARGENT

Déclaration de patrimoine: Macron dément tout «héritage caché» et fait ses comptes

Le candidat d'En Marche! s'est lancé dans une opération déminage sur sa richesse...

A moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron cherche à éviter toute nouvelle polémique. Ce lundi matin, invité sur le plateau de BFM-TV, il s’est livré à une « opération transparence », en réponse à une rumeur affirmant qu’il avait reçu un héritage de plusieurs millions d’euros.

>> Lire aussi : Après réévaluation de son patrimoine, Emmanuel Macron a dû payer l'ISF

« C’est totalement faux, l’argent que j’ai gagné dans ma vie, je l’ai gagné et j’ai travaillé pour le gagner (…) Je n’ai jamais eu de cadeau caché, jamais eu de prébende, j’ai toujours traqué les conflits d’intérêt » a affirmé Emmanuel Macron, démentant ainsi avoir perçu un héritage suite à la mort de son ami Henry Hermand, par ailleurs homme d’affaires.

700.000 euros de dépenses de « vie courante »

Le candidat d’En Marche ! a ensuite souhaité étayer son propos en dévoilant ses revenus. Il affirme que depuis sa démission du gouvernement l’année dernière, ce sont les droits d’auteur de son livre « Révolution », soit environ 250.000 euros, qui lui permettent de vivre.

En outre, Emmanuel Macron a livré des détails sur son patrimoine : « entre 2009 et 2014, a-t-il expliqué, j’ai gagné un peu plus de trois millions d’euros, j’ai payé 1,4 million d’impôts (…) Il est resté 1,9 million sur ces six années ». Cette somme a ensuite servi à rembourser des emprunts et à engager des travaux de rénovation, à hauteur de 900.000 euros. Le reste est réparti entre les dépenses de « vie courante », qui s’élèvent à 700.000 euros pour cinq ans et 270.000 euros d’épargne.

>> Lire aussi : Anticor saisit la Haute Autorité pour la transparence après la déclaration de patrimoine de Macron

L’association Anticor avait saisi en mars la Haute autorité à propos de la déclaration de patrimoine d’Emmanuel Macron, puis avait affirmé que cette instance n’y avait pas décelé d’éléments problématiques. L’association, une instance indépendante, s’était interrogée sur un « manque de cohérence entre les revenus et le patrimoine déclarés » par le candidat d’En Marche !