Présidentielle: Les téléphones portables interdits de plateau lors du prochain débat

INTERDICTION Une décision qui fait suite à l’utilisation de son téléphone portable par François Fillon…

20 Minutes avec AFP

— 

Le premier débat télévisé de l'élection présidentielle 2017 (capture LCI).
Le premier débat télévisé de l'élection présidentielle 2017 (capture LCI). — LCI

Tapoter sur son clavier en plein débat est maintenant proscrit. La décision d’interdire aux candidats d’avoir leurs téléphones portables sur le plateau lors du prochain débat présidentiel, le 4 avril prochain, a été prise, ce vendredi, par BFM TV et C8.

>> A lire aussi : Débat présidentiel: Les principales propositions des candidats sur les retraites

« Tous les candidats sont d’accord », a précisé une porte-parole de BFMTV. Les représentants de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon ont confirmé l’information à l’AFP.

Une « calomnie supplémentaire » selon François Fillon

Lors du premier débat de lundi dernier, sur TF1, le candidat des Républicains, François Fillon, avait été vu en train d’utiliser son téléphone portable, sur le plateau. Le candidat aurait échangé des SMS avec sa conseillère en communication, Anne Méaux, selon une information du Figaro.

>> A lire aussi : VIDEO. Débat sur TF1: Ce qu'il faut retenir des échanges musclés entre les cinq candidats

Lors de « l’Emission politique » de jeudi soir, François Fillon a démenti l’information : « Je vous assure que je ne reçois jamais de SMS pendant une émission », a promis le candidat, qualifiant l’information de « calomnie supplémentaire ».