Personne à mobilité réduite: Une association soumet son «pacte handicap» aux candidats

SOCIETE L’association attend des candidats « qu’ils s’engagent pour une société inclusive, qui s’adapte aux besoins de tous et donne sa place à chacun »...

20 Minutes avec AFP

— 

Le 28 avril 2010 à Nantes, lors de la semaine de sensibilisation au handicap. 
Le 28 avril 2010 à Nantes, lors de la semaine de sensibilisation au handicap.  — JS EVRARD/SIPA

L’Apajh (association pour adultes et jeunes handicapés) a invité ce mardi les candidats à la présidentielle à signer un « pacte handicap » axé sur « l’accessibilité universelle », c’est-à-dire un meilleur accès à des domaines tels que l’éducation, le logement, l’emploi, les soins ou encore la sexualité.

L’association attend des candidats « qu’ils s’engagent pour une société inclusive, qui s’adapte aux besoins de tous et donne sa place à chacun », a-t-elle indiqué dans un communiqué. Ce « pacte handicap » intitulé « faire société » reprend les revendications de l’Apajh comme l’accès au logement, à l’emploi, à la formation, l’exercice de la citoyenneté, et « l’accès à un revenu décent grâce au revenu universel d’existence » qu’elle demande depuis des années.

Pour plus de mixité des publics

L’association met également en avant « des thèmes qui sont parfois jugés secondaires ou qui relèvent du tabou comme la sexualité ». Elle estime également qu'« avec les accompagnements nécessaires, le droit de la personne en situation de handicap d’avoir une sexualité épanouie doit être satisfait ».

>> A lire aussi : C’est ce mardi soir que Mélanie, jeune femme trisomique, présente la météo sur France 2

Elle demande aussi aux candidats de favoriser la mixité des publics, handicapés ou non, dans le sport, la culture, les loisirs et les médias. Pour que chacun puisse se loger « selon son choix de vie », l’association estime que le parc locatif doit être adapté, et que les besoins et attentes des personnes doivent être mieux pris en compte au sein des établissements et services médico-sociaux.