Présidentielle: Incroyable, il se passe des choses en dehors de l’affaire Fillon

PANORAMA A bien y regarder, il n’y a pas que chez les Républicains que l’actualité politique est riche…

Coralie Lemke
— 
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron — Lionel BONAVENTURE / AFP

Le nom deFrançois Fillon est sur toutes les lèvres et les rebondissements autour de l’affaire Fillon rythment la vie politique de la semaine. Pourtant, la campagne présidentielle bat son plein et ce même en dehors du parti des Républicains. 20 Minutes vous propose un récapitulatif de l’actualité politique de la semaine.

>> A lire aussi : Faut-il augmenter la rémunération des parlementaires français pour éviter la corruption?

Deux personnes sont mises en examen dans l’équipe de Marine Le Pen

Et oui, les affaires judiciaires ne sont pas réservées à François Fillon. Du côté du FN, il y a d’abord eu la cheffe de cabinet de Marine Le Pen, Catherine Griset. Une deuxième mise en examen concerne cette fois Charles Hourcade, un temps recensé comme graphiste du Front national à Nanterre. Employé comme assistant parlementaire de l’eurodéputée frontiste Marie-Christine Boutonnet, il est poursuivi pour « recel d’abus de confiance ».

Macron et sa dream team

Bertrand Delanoë (ancien maire de Paris), Robert Hue (ancien secrétaire du Parti communiste), Jacques Attali (économiste), Claude Bartolone (président de l’Assemblée nationale) et Jean-Yves le Drian (actuel ministre de la Défense)… Tous ont annoncé cette semaine qu’ils soutenaient Emmanuel Macron. Un casting de choc pour le leader du mouvement En marche !.

Hamon torpille Macron sur France 2

Invité de « l’Emission politique » de jeudi, Benoît Hamon en a profité pour dire du projet d’Emmanuel Macron qu’il était le « marchepied au Front national », et que « ceux qui dans une position messianique et christique pensent détenir la solution » se trompent. L’occasion aussi pour le candidat socialiste de revenir sur sa proposition de revenu universel, qui concernerait « les 18-25 ans et l’ensemble des salariés » touchant « jusqu’à 1,9 SMIC ». Son montant « sera de 600 euros quand on n’a rien », et sera dégressif.

Yannick Jadot (EELV) soufflera à l’oreille de Hamon

D’abord lui-même candidat à la présidentielle, l’écologiste Yannick Jadot a décidé de retirer sa candidature au profit de Benoît Hamon. Il rejoint l’équipe du candidat PS au poste de conseiller spécial. D’autres anciens candidats des Verts sont là pour épauler Benoît Hamon, comme Eva Joly, qui travaille sur les questions d’évasion fiscale ou José Bové, en charge des thématiques liées à la mondialisation agricole.

Mélenchon chez les boxeuses à Marseille

Le tatami, des femmes qui boxent et les quartiers chauds de Marseille. Le cocktail parfait pour faire repartir la campagne de Jean-Luc Mélenchon. Dans les Bouches-du-Rhone, le candidat de la France insoumise a voulu marquer le coup pour la journée des droits de la femme et essayer de se rendre audible en pleine affaire Fillon.

Marine Le Pen et François Asselineau atteignent le quota des parrainages

Ils ont leurs signatures. Marine Le Pen et François Asselineau rejoignent François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Nicolas Dupont-Aignan et Nathalie Arthaud dans le camp des candidats officiels à la présidentielle.

On connaît le nombre exact d’inscrits sur les listes électorales

En tout, 47 millions d’inscrits vont pouvoir glisser un bulletin dans l’urne lors des scrutins de 2017. Un chiffre en progression de 1,8 %, soit 824.000 nouvelles personnes qui vont pouvoir aller voter. Mention spéciale au succès de l’inscription en ligne, qui a permis à 660.000 personnes de s’inscrire en 2016.

>> A lire aussi : Listes électorales: Le boom des inscriptions en ligne peut-il peser sur l’élection présidentielle?