Alain Juppé, 2016.
Alain Juppé, 2016. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

POLITIQUE

Présidentielle: Alain Juppé «ne se défilera pas» si Fillon «se retire»

Les juppéistes ont commencé à lâcher François Fillon jeudi...

Et ça continue. Après l’annonce de François Fillon mercredi de ne pas retirer sa candidature à la présidentielle, les réactions des Républicains s’enchaînent. Ce vendredi matin, l’entourage du candidat perdant du second tour de la primaire de droite et du centre Alain Juppé a indiqué que celui-ci « ne se défilera pas » si François Fillon décidait finalement de « se retirer ».

>> A lire aussi : « Un pacte moral est rompu, les explications ne tiennent plus », estime le maire Jean Rottner qui demande le retrait du candidat

Depuis sa conférence de presse de mercredi, lors de laquelle François Fillon a à la fois confirmé qu’il était convoqué par la justice en vue d’une mise en examen dans le Penelope Gate, et qu’il restait candidat à la présidentielle, les défections se multiplient du côté des juppéistes. Ce jeudi matin, on annonce que même le porte-parole du candidat, Thierry Solère, pourrait démissionner. Les deux directeurs adjoints de campagne de François Fillon ont déjà quitté leurs fonctions jeudi.