Présidentielle: Benoît Hamon consent «volontiers» à rencontrer Jean-Luc Mélenchon

POLITIQUE Il a également proposé d’y associer son allié écologiste Yannick Jadot et les communistes…

20 Minutes avec AFP

— 

Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.
Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. — Revelli-Beaumont/KONRAD K./SIPA

Invitation acceptée. Le candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon a répondu ce vendredi favorablement à la demande de rencontre « dimanche ou lundi » formulée par Jean-Luc Mélenchon. Il a également proposé d’y associer son allié écologiste Yannick Jadot, et les communistes alliés du candidat de La France insoumise.

« J’accepte volontiers sa proposition. Je lui propose même que nous ayons une discussion à quelques-uns », a déclaré le vainqueur de la primaire PS élargie sur France 2, au lendemain d’une émission sur la même antenne durant laquelle Jean-Luc Mélenchon lui avait proposé une rencontre « dimanche ou lundi ».

« Prêt à discuter » à une candidature commune

« Je propose même de la faire avec Yannick Jadot », a poursuivi Benoît Hamon, qui vient juste de conclure un accord programmatique et électoral avec l’ex-candidat écologiste. « Si Jean-Luc Mélenchon le souhaite, et veut y associer les communistes, c’est avec plaisir », a-t-il ajouté.

>> A lire aussi : «Je ne courrai pas après Jean-Luc Mélenchon», soutient Benoît Hamon

Concernant l’hypothèse d’une candidature commune derrière l’un des deux hommes, le candidat socialiste a assuré qu’il était « prêt à en discuter ». « Je respecte la candidature de Jean-Luc Mélenchon, et sa grande intelligence, mais ma conviction aujourd’hui, c’est que dans ce travail qui nécessite de parler à toutes les composantes de la gauche, j’ai une centralité qui m’autorise à pouvoir incarner cela », a cependant ajouté l’élu socialiste, affirmant que sa candidature « dépasse les appareils ».