Présidentielle: Malgré ses engagements, François de Rugy choisit de soutenir Emmanuel Macron

POLITIQUE « Moi je n’ai rien négocié, j’y vais en m’engageant pleinement », a déclaré le député écologiste…

20 Minutes avec AFP
— 
L'écologiste François de Rugy, le 8 septembre 2015 à Paris
L'écologiste François de Rugy, le 8 septembre 2015 à Paris — JOEL SAGET / AFP

Il n’a pas tenu son engagement. François de Rugy, ex-candidat écologiste à la primaire socialiste élargie, a annoncé ce mercredi son soutien à la candidature d’ Emmanuel Macron à la présidentielle. « Je m’engage dans cette élection présidentielle au côté d’Emmanuel Macron », a déclaré sur FranceInfo le président du Parti écologiste qui, comme tous les candidats à la primaire, s’était engagé à soutenir le vainqueur du scrutin, en l’occurrence Benoît Hamon.



« Je ne vais pas mentir aux Français »

« Je préfère la cohérence à l’obéissance », a justifié le député de Loire-Atlantique, également vice-président de l’Assemblée, qui a toutefois reconnu que Benoît Hamon était « légitime pour être le candidat du Parti socialiste », grâce à sa large victoire à la primaire, à laquelle François Rugy a réuni 3,82 % des voix.



« Je ne vais pas mentir aux Français. Je ne me vois pas leur dire qu’après tout ce que j’ai dit pendant la primaire (…), ça y est, je suis convaincu par le projet de Benoît Hamon alors que ce n’est pas vrai », a-t-il poursuivi, citant le revenu universel et le 49-3 citoyen comme deux points de profond désaccord.

Autre grief de François de Rugy contre le candidat socialiste, la main tendue au candidat écologiste Yannick Jadot et à celui de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, en laissant de côté Emmanuel Macron. « Benoît Hamon (…) a fait un choix politique. C’est de dire (…) Je propose une majorité gouvernementale à Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot. Ce n’est pas du tout le rassemblement tel que je le concevais », a-t-il expliqué.