Présidentielle: Fillon dévoile son plan santé... et rétropédale sur la Sécurité sociale

LES RÉPUBLICAINS Le candidat de la droite va tenter de rassurer ses électeurs après ses propos polémiques sur le rôle de l’assurance maladie…

H. B.

— 

François Fillon en metting à Compiègne le 15 fevrier 2017.
François Fillon en metting à Compiègne le 15 fevrier 2017. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

C’est un sujet cher aux Français. Cinq postulants à l’Elysée donneront ce mardi leur vision de la santé lors d’un grand oral organisé par la Mutualité française au palais Brongniart à Paris. Emmanuel Macron (En marche !), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Benoît Hamon (PS) et Yannick Jadot (EELV) présenteront leur projet. Mais tous les regards seront braqués sur François Fillon, qui doit également détailler ses mesures en matière de santé ce mardi matin.

Le candidat de la droite à la présidentielle va tenter de rassurer ses électeurs après ses propos polémiques sur le rôle de l’assurance maladie.

Plus de privatisation de la Sécu

L’enjeu est de taille pour François Fillon qui avait provoqué la polémique jusque dans son camp en proposant de « focaliser » l’assurance maladie sur les « gros » risques, affections graves ou de longue durée (ALD), alors que les « petits » seraient remboursés par les mutuelles ou assurances privées.

>> A lire aussi : Non, François Fillon ne fait pas marche arrière sur ses promesses

Accusé de vouloir « privatiser » la santé, le candidat de la droite a finalement retiré la proposition de son site Internet à la mi-décembre.

De meilleurs remboursements pour l’optique

François Fillon propose le remboursement à 100 % par la Sécurité sociale des lunettes pour les enfants et demande également que les complémentaires santé fassent un effort supplémentaire sur les prises en charge des frais d’optique pour les adultes, révèle Le Parisien. Il dit également vouloir, d’ici à la fin du quinquennat, « aboutir à un reste à charge zéro pour les audioprothèses, l’optique, les prothèses dentaires et les dépassements d’honoraires ».

Lutter contre les déserts médicaux

L’ancien Premier ministre propose de revaloriser les actes dans les zones « sous-denses » et montagneuses. Son projet encourage la création de maisons médicales, qui jouent le rôle d’urgences de premier niveau, note Le Figaro. Il veut également développer la télémédecine afin de désengorger les urgences saturées.

>> A lire aussi : Sécu, mutuelle, franchise… Zoom sur ce que prépare François Fillon pour votre santé

Aide aux retraités

François Fillon souhaite également se concentrer sur les besoins de santé des retraités. Le candidat de la droite souhaite ainsi renforcer l’ACS, l’aide à la complémentaire santé pour les retraités aux revenus modestes.

Il souhaite notamment généraliser une « consultation prévention » tous les deux ans, cette fois pour tous les Français.