Présidentielle: Mélenchon propose à Jadot et Hamon de soutenir une candidature unique, «la sienne»

POLITIQUE Le candidat de la « France insoumise » a proposé « un rendez-vous la semaine prochaine soit vendredi, soit samedi, soit dimanche »…

20 Minutes avec AFP

— 

Les trois candidats à la présidentielle Jadot, Hamon, Mélenchon.
Les trois candidats à la présidentielle Jadot, Hamon, Mélenchon. — Francois Mori/AP/SIPA Jean Michel Nossant/SIPA Tristan Reynaud/SIPA Tristan Reynaud/SIPA

Y aura-t-il une candidature unique de la gauche à la présidentielle ? Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise (LFI) a proposé ce mercredi une rencontre aux candidats du PS Benoît Hamon et écologiste Yannick Jadot pour soutenir une candidature, « la sienne ».

« Jusqu’à dimanche je suis occupé […] Je propose un rendez-vous la semaine prochaine soit vendredi, soit samedi, soit dimanche. C’est moi qui propose », a-t-il lancé devant quelque 2.500 sympathisants réunis dans la salle du Palais de la musique et des congrès de Strasbourg. « Tous ont dit qu’ils présenteraient leur candidature. Mais quand bien même il faudrait une (candidature unique), laquelle ? La mienne », a-t-il lancé.

« Si je suis au 2e tour, tous ceux qui veulent participer au grand œuvre seront les bienvenus »

Jean-Luc Mélenchon a adressé une main tendue aux électeurs socialistes et écologistes, dans l’hypothèse d’une qualification au 2e tour de la présidentielle 2017. « A la fin, ne doutez pas une seconde, si je suis au 2e tour, tous ceux qui veulent participer au grand œuvre seront les bienvenus, mais sur la base du programme triomphant » du mouvement de la France insoumise.

>> A lire aussi : C'est quoi les différences de programme entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon?

Revendiquant mercredi soir plus de 248.000 « soutiens citoyens » inscrits sur son site de campagne jlm2017.fr il s’est dit « prêt à faire confiance ». « Mais pas question de dire on va renégocier le Traité européen, on va arrêter le nucléaire et finalement ne rien faire du tout », a-t-il averti.