Elections régionales: «Une victoire de la démocratie» pour Jean-Pierre Masseret dans le Grand Est

Elections Le candidat divers gauche s’est maintenu malgré les pressions du Parti socialiste pour qu’il se désiste. Jean-Pierre Masseret s’est félicité de la victoire de Philippe Richert et de la présence d’un groupe de gauche au conseil régional…

Floréal Hernandez

— 

Jean-Pierre Masseret, candidat de gauche en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, se réjouit de la défaite du FN au second tour des élections régionales. «C'est la victoire de la démocratie», a-t-il lancé.
Jean-Pierre Masseret, candidat de gauche en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, se réjouit de la défaite du FN au second tour des élections régionales. «C'est la victoire de la démocratie», a-t-il lancé. — Fred Marvaux / AFP

Jean-Pierre Masseret a maintenu sa candidature contre l’avis du Parti socialiste. Dimanche, le candidat divers gauche depuis le retrait de son étiquette PS s’est félicité de la défaite du Front National en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. « C’est la victoire de la démocratie. Les hommes et les femmes se sont déplacés [dans les bureaux de vote]. Ils ont fait barrage au Front national », a lancé Jean-Pierre Masseret à ses supporters dans son siège de campagne à Maizières-lès-Metz en Moselle.

>> Toutes les infos sur le second tour des régionales 2015 en direct, dans notre live.


>> Tous les résultats des élections par ici.

« Nous avons un groupe de gauche »

Le candidat de gauche est crédité de 15,8 % des votes contre 47,9 % pour Philippe Richert (Les Républicains-UDI-Modem) et 36,3 % pour Florian Philippot (FN). Après avoir félicité le candidat de droite, Jean-Pierre Masseret a rappelé : « Nous avons un groupe de gauche, d’hommes et de femmes de gauche [au conseil régional]. »