EN DIRECT. Elections régionales: Forte hausse de la participation à 50,54% contre 43,01% dimanche dernier

ELECTIONS Les 44,6 millions d’électeurs français sont appelés à élire 1.757 conseillers régionaux et 153 conseillers territoriaux (Corse, Guyane et Martinique)...

V. V avec M.P
— 
François Hollande vote pour le second tour des élections régionales à Tulle le 13 décembre 2015.
François Hollande vote pour le second tour des élections régionales à Tulle le 13 décembre 2015. — AFP
  • Le FN emportera-t-il une région dimanche soir? Marine Le Pen, comme Marion Maréchal-Le Pen dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Paca, sont données perdantes dans les sondages... Mais l'écart est faible. Et attention à La Bourgogne-Franche-Comté ou à l'Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine qui, au prix de triangulaires, pourraient tomber dans l'escarcelle FN.
  • L'une des clés de ce scrutin sera la participation, relativement faible au premier tour. Mais la forte hausse du nombre de procurations dans l'entre-deux tour laisse penser qu'une mobilisation est possible
  • Combien de régions sauvera la gauche? Difficile à dire même si la Bretagne et l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes semblent acquises à la gauche.

18h58: Un nouveau live pour vivre la soirée électorale

Ce live est désormais terminé. Pour vous permettre de suivre la soirée électorale dans les meilleures conditions, nous ouvrons en effet un nouveau live consacré aux résultats à proprement parler.

>> Suivez la soirée électorale des régionales par ici... 

 

18h40: Un gif animé qui résume l'état d'esprit dans les rédactions.

18h37: Un électeur déçu du retrait de Saintignon dans le Nord ?

18h19 :Voilà à quoi ressemblait la France après les régionales de 2010

18h01 : Une heure de rab' pour les électeurs de Dettwiller

Les habitants de Dettwiller (Bas-Rhin), une commune d'environ 2.600 habitants, peuvent voter jusqu'à 19H00 au lieu de 18H00, en raison d'un incendie ayant retardé l'ouverture des bureaux de vote dimanche matin, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Le préfet a pris un arrêté en ce sens, car deux des trois bureaux de vote de la commune n'ont pu ouvrir qu'en fin de matinée, et non à 08H00. Ce retard a été provoqué par un incendie survenu dans une usine de traitement de surface pour des pièces métalliques destinées à l'industrie automobile.

17h56 : Fin de l'alerte au QG de Christian Estrosi

L'alerte à la bombe est terminée à Nice. Le chien n'a rien trouvé.

17h52: Mobilisation en hausse également en Auvergne

Les électeurs se sont davantage mobilisés que dimanche dernier pour ce second tour des Régionales en Auvergne Rhône-Alpes. A 17 heures, le taux de participation au scrutin était en effet de 50.43 %, selon les chiffres communiqués par la préfecture.

Une mobilisation plus forte que lors du premier tour, puisque le 6 décembre, à cette même heure, 43.24 % des inscrits s’étaient rendus aux urnes, mais également plus forte que la participation définitive enregistrée à l’issue du scrutin dimanche dernier. Cette journée de vote s’était achevée sur une abstention de 51.09 % et un taux de participation de 48.91 %.

17h51: Alerte à la bombe au QG de Christian Estrosi

Les militants et les journalistes ont été évacué en fin d'après-midi du QG de Christian Estrosi, à Nice, à cause d'une alerte à la bombe. Les démineurs sont intervenus avec un chien.


17h24: Les élections ont mobilisé aussi en Pays de la Loire

A 17h, le taux de participation avait atteint 48,67% dans la région Pays de la Loire, indique la préfecture à notre bureau local de Nantes. C'est mieux que la semaine dernière : au premier tour, quelque 42,93% des électeurs du département s'étaient déplacés aux urnes, une heure avant la fermeture de la plupart des bureaux.

17h17: La participation en hausse de 7 points en PACA

Comme dans le Nord-Pas de Calais / Picardie, la participation est en forte hausse en région Provence - Alpes - Côte d'Azur. Le taux de participation à 17h dans les Bouches-du-Rhône est en augmentation de 8 points par rapport à dimanche dernier. Il s'établit à 53,56 % dans le département. Il n'était que de 45,36 % à la même période il y
a une semaine, nous informe le bureau local de 20 Minutes à Marseille.


Dans l'ensemble de la région PACA, on constate la même mobilisation des électeurs. Le taux de participation atteint 54.27 % à 17h. Il se situait à 46 % la semaine dernière.

17h15: Au second tour, l'abstention globale est estimée à 42,5% sur l'ensemble de la journée

Selon une projection Ipsos/Sopra Steria.

17h10: Dans la région de Marine Le Pen, ça vote fort, à 54,36% à 17h, 10 points de plus que la semaine dernière

Le taux de participation estimé à 17h dans le département du Nord est de 52%. Il était de 41,56% en 2010. Il était de 48,03% au premier tour à la même heure. Dans la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, il est de 54,36%. Il était de 43,06% en 2010. Il était de 49,10% au premier tour à la même heure.

17h00: Forte hausse de la participation à 17h, à 50,54%

C'est plus de 7,5 points par rapport à la semaine dernière à la même heure (43,01%).

16h30: Pas de journalistes pour Marion Maréchal-Le Pen 
Le maire socialiste de Carpentras (Vaucluse), Francis Adolphe, a fait interdire aux journalistes, en application du code électoral, l’entrée du bureau de vote où la tête de liste frontiste Marion Maréchal-Le Pen a déposé son bulletin dimanche matin, ont constaté des journalistes de l’AFP. « Des électeurs se sont plaints d’avoir été bousculés lors des précédents scrutins », s'est justifié la mairie de Carpentras.

16h: Une, deux, trois ou zéro région pour le FN?
On fait le point sur les chances de victoires du parti de Marine Le Pen dans notre article.

15h10: #Thisisthevote, où comment Cyril Hanouna motive ses fans pour aller voter
Vous voyez passer pas ma de selfies sur les réseaux sociaux d'électeurs dans l'isoloir ou au bureau de vote? C'est normal, c'est l'opération mobilisation lancée par Cyril Hanouna. Tous les détails par ici

 

14h50: Quand les pompiers votent, ça se voit

14h15: Et au fait, comment ça se passe la répartition des sièges après le vote? 

Eh bien, c'est très simple: mettez une grosse louche de prime majoritaire et une pincée de quotient. Si vous comprenez pas, voyez cette infographie de LCP:

13h50: Marion Maréchal-Le Pen a voté

A Carpentras, ce matin. La plupart des ténors votent en début de journée.

13h30: En Bretagne, la participation est en hausse à la mi-journée

Vous pouvez retrouver les chiffres en détail par ici

13h15: Comment ça vote dans Nord-Pas-de-Calais-Picardie?

Avec 21,91% à midi, la participation est en hausse par rapport au premier tour (19,16 %).

13h10: Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont

La tête de liste du Front national, a voté dimanche à 11H à Hénin-Beaumont pour le second tour des élections régionales qui l'oppose à l'ancien ministre Xavier Bertrand (Les Républicains).

13h00: Manuel Valls a voté à Evry, sans un mot

Le visage fermé, le Premier ministre a voté dans son fief d'Evry, ce dimanche, pour le second tour des régionales.

12h25 : On a trouvé le département qui vote le moins… et c’est celui de Claude Bartolone

Bon, ce n’est pas avec un chiffre, surtout à la mi-journée, qu’on peut commencer à échaffauder des théories de résultats mais il est tout de même à noter que le 93 est le département où on vote le moins en France à midi, sous la barre des 10 %, avec un piteux 8,63 %. Or, il s’agit du département d’élection de Claude Bartolone, qui a présidé le département, et qui compte beaucoup sur le vote des « quartiers » pour arracher la victoire.

12h22: Nicolas Sarkozy a voté

Il semble n'avoir toujours pris qu'un seul bulletin (et lui, il a le droit, contrairement à vous, cliquez ici pour savoir pourquoi), celui de Valérie Pécresse.

12h15 : L’Ile-de-France, bonnet d’âne de la participation, la Corse montre l’exemple
Déjà au premier tour, les Corses étaient parmi ceux qui avaient le plus voté. Ce dimanche à midi, ils sont ceux qui affichent le taux de participation le plus haut à la mi-journée, avec 24,75 %. Voter tôt semble être une habitude dans le Sud de la France puisqu’en Paca, c’est 23,10 %, talonnée par la région Midi-Pyrénées et ses 22,44 % de participation.

Par contre, en Ile-de-France, il n’y a eu aucun sursaut par rapport à la semaine dernière et la région affiche un le plus faible taux de participation, avec un maigre 13,60 %. Rappelons toutefois que les bureaux de vote ferment à 20h en région parisienne.

12h03: En Midi-Pyrénées, sursaut de mobilisation
Est-ce que cette hausse va préfigurer de la mobilisation dans la région Midi-Pyrénées? En tout cas, dans l'Aude, on note une forte hausse de la participation à midi: 28,98 % contre 22,31 % au 1er tour le 6 décembre. Dans le Gard à midi, la participation est de 20,86 % contre 19,6 % au 1er tour. Dans l'Hérault, le taux de participation est de 22,35 % contre 19,26 % au premier tour.

11h59: Le taux de participation à 12h est de 19,59%, soit 3% de plus que la semaine dernière

11h55: De fausses consignes dans les bureaux de votes
C'est l'élue EELV de Hénin-Beaumont qui a relevé ce message dans l'isoloir de son bureau de vote:

Or, tout bulletin rayé sera invalidé.

D'après l'élue, il pourrait s'agir de consignes pour les l'élection des représentants de parents d'élèves:

 

11h50: En Alsace, un bureau de vote fermé 3h pour cause d'incendie...
Les électeurs matinaux en seront pour leurs frais. A Dettwiller, en Alsace, un bureau de vote a été fermé pendant 3h ce dimanche en raison d'un incendie dans un bâtiment indistriel. Plus de détails dans notre article, par ici.

11h47: Tiens, Vincent Bolloré lui aussi appelle à voter

11h45: Les premiers chiffres de participations tombent et ils sont en hausse...

11h02: Claude Bartolone aussi a voté
Le socialiste est en ballotage pour emporter la région, face à Valérie Pécresse. Tout devrait se jouer dans un mouchoir de poche en Ile-de-France.

10h45: François Hollande vient de voter à Tulle

Et cette fois, il ne s'y est pas repris à deux fois pour mettre son bulletin dans l'urne.

10h20: En politique, il y a rarement de hasard
La preuve avec cette affiche électorale...

10h15: Estrosi a voté
Engagé dans un duel compliqué face à Marion Maréchal-Le Pen, Christian Estrosi est allé voter ce dimanche matin à Nice. Il passera le reste de sa journée dans les bureaux de vote de sa ville en attendant les résultats officiels, à 20h.

10h05: De la malencontreuse programmation télé

10h00: Suivez bien la soirée électorale... on vous raconte en avant-première comment l'OL va l'emporter sur le PSG ce soir

Vous ne pourrez pas suivre ET le match sur Canal + ET la soirée électorale. C'est pour ça qu'on vous livre en avant première le résultat du choc de cette journée de L1, et le scénario improbable qui amènera Lyon à l'emporter (tout en détail par ici). Ou alors vous pouvez suivre le match en live comme-à-la-maison sur 20 Minutes à partir de 21h, tout en ayant une fenêtre ouverte sur notre live, ouvert jusqu'au bout de la nuit. Non, ne nous remerciez pas.
 

9h50: Tiens, Twitter appelle à voter... avec une jolie faute d'orthographe

Le réseau social s'engage pour lutter contre l'abstention, en publiant un message appelant à «votez»

Une initiative qui ne fait pas l'unanimité:

 

9h40: L'inconnue de l'abstention
Dimanche dernier l’abstention au premier tour des régionales a atteint les 50%. Alors que les bureaux de vote viennent d’ouvrir, reste à savoir si les électeurs se seront mobilisés davantage ce dimanche. Pour rappel, lors du dernier scrutin régional, en 2010, le taux d’abstention avait été de 53,6% au premier tour et de 48,8% au second. En 2004, il était de 39,16% et 34,3%. En 1986, 1992 et 1998, alors qu’il n’y avait qu’un seul tour de scrutin, respectivement 22,1%, 31,4% et 42,3% des électeurs s’étaient abstenus.

9h02: Les sept personnalités à suivre au second tour

De Marine Le Pen à Jean-Pierre Masseret, on fait le point ici.

8h50: Les clés du scrutin dans chaque région

Entre duels serrés, triangulaires à risques, et une quadrangulaire en Corse, 20 Minutes vous explique tout par ici.