Régionales 2015: Pour des responsables socialistes du Grand Est, battre le Front national «l'emporte sur toute autre considération»

ELECTIONS Des responsables socialistes de l'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine appellent à voter pour le candidat Les Républicains Philippe Richert...

A.I. avec AFP
— 
Strasbourg le 06 décembre 2015. Illustrations élections régionales 2015.
Strasbourg le 06 décembre 2015. Illustrations élections régionales 2015. — G. Varela / 20 Minutes

Alors que le candidat de gauche Jean-Pierre Masseret a décidé de se maintenir, malgré les consignes du Parti socialiste, au second tour des régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, des responsables socialistes du Grand Est ont appelé à voter pour le candidat de droite Philippe Richert.

>> A lire aussi : Philippe Richert promet un conseil pour consulter la gauche et les écologistes dans le Grand Est

Ils considèrent que battre le Front national et Florian Philippot dimanche « l’emporte sur toute autre considération ». Roland Ries, le maire de Strasbourg a estimé qu' « il y a une hiérarchie dans les combats, il faut privilégier la lutte contre le FN ».

>> Tous les résultats des élections par ici

Après la débâcle électorale de dimanche - où le PS est arrivé 3e avec 16,11 % des voix seulement, son plus mauvais score national -, le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, a reconnu une part de responsabilité collective dans la situation. « Nos échecs ne rendent pas le programme du FN moins dangereux », a-t-il dit, ajoutant qu’élire le parti d’extrême droite « ne permettra pas de répondre à la désespérance réelle de notre électorat ».