Régionales 2015: Le FN va-t-il l'emporter en Bourgogne Franche-Comté?

ÉLECTIONS Avec une large avance sur les listes de gauche et de droite, le FN pourrait tirer son épingle du jeu lors de la triangulaire au second tour des régionales…

L.C. avec AFP

— 

Sophie Montel, tête de liste Fn en Bourgogne Franche-Comté pour les régionales, ici le 8 février 2015 à Herimoncourt (Doubs).
Sophie Montel, tête de liste Fn en Bourgogne Franche-Comté pour les régionales, ici le 8 février 2015 à Herimoncourt (Doubs). — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

Dans la région Bourgogne Franche-Comté, une triangulaire serrée va se jouer dans les urnes dimanche au second tour des régionales. Le Front national pourrait bien l’emporter, avec une avance de plus de 7 points sur la droite et 9 points sur la candidate socialiste.

A lire aussi : Tous les résultats du premier tour en infographies

Et aussi: Vos candidats en Bourgogne-Franche-Comté

Pas de retrait de la liste PS

Au premier tour, les écologistes et le Front de gauche ont remporté respectivement 3,9 % et 4,6 % des voix, soit à peine de quoi assurer la victoire au PS en cas de report des voix au second tour.

La candidate FN Sophie Montel est arrivée en tête au premier tour avec 31,48 % des voix. Le candidat de la droite, François Sauvadet (UDI), a lui recueilli 26 % des suffrages, devant la liste de gauche menée par Marie Guite-Dufay (PS).

Le MoDem, qui a obtenu 3,2 % des voix, pourrait faire pencher la balance. Son candidat Christophe Grudler a invité ses électeurs à choisir en « leur âme et conscience », sans se positionner pour François Sauvadet ou Marie-Guite Dufay.

Demandes de retrait de la liste PS

Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde a jugé mardi « incompréhensible » que le PS ne se soit pas retiré entre les deux tours des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté « où le score de l’extrême droite fait planer une lourde menace » de victoire du FN. 

Les vice-présidentes PS du conseil régional de Bourgogne Safia Otokoré et Florence Ombret ont également réclamé dans un communiqué le retrait de la liste de Marie-Guite Dufay ce mard soir. Elles appellent à voter pour la liste LR-UDI de François Sauvadet.

«Le péril est trop grand et le risque avéré, nous devons nous montrer dignes des mandats que nous avons pu exercer en faisant le choix courageux de nous positionner au-delà de nos appareils politiques !», écrivent les deux socialistes qui avaient tenté, en vain, de constituer une liste dissidente.

Le PS a décidé de retirer ses listes dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Paca où ses candidats ont été nettement distancés en troisième position. Dans le grand Est, Jean-Pierre Masseret a déposé une liste pour le second tour, refusant de se plier aux consignes du parti.

Déplacement de Cambadélis

Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis doit se rendre ce mardi soir en Bourgogne pour soutenir Marie-Guite Dufay, qui a également reçu dimanche le soutien du maire de Dijon François Rebsamen sur Twitter.