Régionales 2015: La tête de liste PS du Bas-Rhin appelle à faire barrage au FN mais ne se retire pas de la liste de Masseret

POLITIQUE Pernelle Richardot, tête de liste socialiste du Bas-Rhin pour les élections régionales se désolidarise de Jean-Pierre Masseret…

Gilles Varela

— 

Pernelle Richardot, tête de liste PS du Bas-Rhin pour les élection régionales ACAL. Strasbourg le 07 décembre 2015.
Pernelle Richardot, tête de liste PS du Bas-Rhin pour les élection régionales ACAL. Strasbourg le 07 décembre 2015. — G. Varela / 20 Minutes

Pernelle Richardot tête de liste socialiste pour le Bas-Rhin ainsi que les autres têtes de listes départementales pour les élections régionales en ACAL ont rencontré ce lundi matin Jean-Pierre Masseret, leur chef de file pour ces élections.

>> Tous les résultats des élections par ici

«Faire barrage au Front National»

Mais elle n’est pas parvenue à le convaincre de retirer sa liste pour le deuxième tour. « J’ai plaidé ce matin pour le retrait de notre liste. La priorité pour dimanche prochain c’est de barrer la route au Front National. Je ne veux pas que le FN, qui est xénophobe, raciste, haineux et qui est la négation même de ce qu’est Strasbourg prenne la région, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse ce lundi après-midi. »

>> Toutes les infos sur le premier tour des régionales 2015 en direct, dans notre live

Si Pernelle Richardot ne se retire pas de la liste (Jean-Pierre Masseret s'appuie sur la majorité des têtes de listes socialistes des dix départements), elle appelle en revanche « l’ensemble des électeurs de gauche à faire barrage au FN », se désolarisant clairement de Jean-Pierre Masseret. Même si elle n’a pas donné de consigne précise de vote, la tête de liste du Bas-Rhin a déclaré : « Mon adversaire c’est Richert et la droite, mon ennemi c’est le FN ».

Des propos confortés par l’ensemble de l’exécutif strasbourgeois qui appelle également à faire barrage au FN et réitère sa demande auprès de Jean-Pierre Masseret pour qu’il retire sa liste. Si, comme Pernelle Richardot Roland Ries n’appelle pas clairement à voter pour Philippe Richert (LR) d’autres élus et adjoints comme Olivier Bitz ou Chantal Cutajar affichent clairement qu’ils voteront pour lui.

 

Une situation difficile pour la conseillère régionale Pernelle Richardot et adjointe au maire de Strasbourg, qui ne comprend pas pourquoi le vote ne correspond pas à ce qu’elle a pu entendre durant sa longue campagne de terrain. « Quelle vision Philippot a pour la région demain ? Richert au moins en a une », a-t-elle ajouté.

 

Pour l’instant Pernelle Richardot ne se prononce pas sur la semaine de campagne à venir et de nombreuses questions seront abordées ce soir lors du conseil fédéral du Parti socialiste du Bas-Rhin, à laquelle l’ensemble des colistiers a été invité.