Jean-Pierre Masseret, candidat socialiste en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine aux élections régionales 2015.
Jean-Pierre Masseret, candidat socialiste en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine aux élections régionales 2015. — AFP

ELECTIONS

Régionales 2015: Masseret refuse de retirer sa liste PS dans le Grand Est

Arrivé en troisième position dimanche, le candidat socialiste en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine veut être présent au second tour des élections régionales...

« Pas de retrait » pour le socialiste Jean-Pierre Masseret, malgré les consignes du Parti socialiste. Arrivé en troisième position avec 16,11 % au premier tour des élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, le candidat PS refuse catégoriquement de retirer sa liste au profit de Philippe Richert (Les Républicains) pour faire barrage au candidat FN Florian Philippot, en mesure de remporter la région avec sa première place (36,6 %) dimanche.

>> Retrouvez tous les résultats, région par région par ici

Jean-Pierre Masseret l’avait déjà affirmé à l’issue des résultats dimanche soir. Il confirme sa position ce lundi matin, malgré les appels d’élus de gauche mais surtout malgré les consignes du bureau national du Parti socialiste et la déclaration de Jean-Christophe Cambadélis ce lundi matin : « C’est une décision du bureau national. Il devra la respecter. Point ».

>> Toutes les infos sur le premier tour des régionales 2015 en direct, dans notre live

Le premier secrétaire du PS a été rejoint par le ministre et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll sur Europe 1 : « Jean-Pierre Masseret devra prendre la mesure de la situation et se retirer ».

 

Réunion au QG socialiste en Moselle à venir

Mais dans la foulée, Jean-Pierre Masseret a maintenu sa position, n’envisageant pas qu’il n’y ait pas d’élus de gauche dans le Grand Est et réaffirmant qu’il resterait candidat, sur France Info.

>> A lire aussi : Le maire socialiste de Strasbourg appelle la gauche à se retirer dans le Grand Est

 

Une réunion est organisée ce lundi matin au QG socialiste en Moselle, avec Jean-Pierre Masseret et les autres candidats de la liste. Ces derniers restent silencieux, et notamment la tête de liste bas-rhinoise Anne-Pernelle Richardot injoignable ce lundi matin même pour ses colistiers.

>> A lire aussi : Florian Philippot et le Front national en tête dans le Grand Est

Le candidat socialiste tiendra un point presse ce lundi à 12h30 au siège de campagne. Les listes pour le second tour doivent être déposées d’ici mardi 18 heures.