Régionales 2015: Ce qu'il faut savoir avant de voter ce dimanche en Pays de la Loire

POLITIQUE Qui doit-on élire? Qui sont les candidats? Comment sont-ils élus? A quelle heure voter? Les réponses à vos questions avant le premier tour dimanche...

Frédéric Brenon

— 

Plus de 2,6 millions d'électeurs sont appelés aux urnes en Pays de la Loire.
Plus de 2,6 millions d'électeurs sont appelés aux urnes en Pays de la Loire. — SEBASTIEN ORTOLA

Plus de 2,6 millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche pour le premier tour des élections régionales en Pays de la Loire. Dans l’immense majorité des communes, les bureaux de vote seront ouverts de 8 h à 18 h. En Loire-Atlantique, trois villes font exception : Saint-Herblain et Rezé (fermeture à 19 h), Nantes (20 h). Les communes d’Orvault, Blain, Couëron et Pornichet voteront sur des machines électroniques.

Dix listes candidates

Ces élections servent à désigner les 93 conseillers qui composeront le conseil régional pendant six ans. Dix listes sont candidates. Cinq sont classées à gauche : le PS (menée par Christophe Clergeau), Europe écologie Les Verts (Sophie Bringuy), le PCF (Alain Pagano), Lutte ouvrière (Eddy Le Beller) et les communistes (Olivier Terrien). Trois sont marquées à droite : Les Républicains-UDI-MoDem (conduite par Bruno Retailleau), le FN (Pascal Gannat) et Debout la France (Cécile Bayle de Jessé). L’Union populaire républicaine (Alain Parisot) peut aussi être positionné à droite, bien que le parti, qui prône principalement la sortie de l'Union européenne, préfère se définir «ni de droite, ni de gauche». Il faut ajouter à ce total la liste Choisir nos régions (Gilles Denigot), inclassable, qui défend la réunification de la Bretagne historique.

Au moins 10 % des voix pour être au second tour

Si aucune liste n’obtient la majorité des suffrages au premier tour (50 %), il y aura un second tour, ouvert uniquement aux listes ayant obtenu au moins 10 %. Une liste éliminée peut fusionner entre les deux tours avec une liste qualifiée à condition d’avoir récolté au moins 5 % des voix. Au second tour, la liste ayant reçu le plus de suffrages (majorité relative) remporte un quart des sièges, le reste est distribué à la proportionnelle.

Depuis 2004, la majorité régionale est détenue par le Parti socialiste. Le président de région, Jacques Auxiette, avait été réélu en 2010. Agé de 74 ans, il n’a pas souhaité se représenter.

Carte électorale

Pour voter, il faut être muni de sa carte d’identité ou de son passeport (même périmés) et sa carte électorale, cette dernière n’étant toutefois pas obligatoire. Le nom et l’adresse du bureau de vote figurent sur la dernière carte électorale reçue.