Régionales en Pays de la Loire: L'environnement au cœur des programmes

POLITIQUE Au-delà de l'éducation, du développement économique ou de l'emploi, les candidats aux élections régionales en Pays de la Loire se positionnent aussi en matière d'environnement...

J.U et F.B

— 

Des panneaux électoraux en Pays de la Loire
Des panneaux électoraux en Pays de la Loire — J. Urbach/ 20 Minutes

Alors que la COP21 se tient jusqu’à la fin de la semaine prochaine à Paris, l’environnement trouve aussi une place importante dans les programmes des candidats aux régionales en Pays de la Loire. Le point.

Energies renouvelables

Si la majorité des candidats est favorable à l’augmentation de la part des énergies renouvelables, les approches diffèrent. A destination des particuliers, le PS propose par exemple un livret d’épargne pour les particuliers qui souhaitent investir dans ces énergies. D’autres mettent en avant le potentiel d’emplois que représente la rénovation énergétique : 4 000 rien que pour les logements, assure Sophie Bringuy (EELV).

>> Régionales 2015: Qui sont vos candidats en Pays de la Loire

Nature et biodiversité

Chaque candidat a identifié ses propres sites à préserver et valoriser. Bruno Retailleau (droite) souhaite obtenir le classement du passage du Gois (Vendée) au patrimoine de l’Unesco, Pascal Gannat (FN) met plutôt en avant les grands massifs forestiers comme celui du Gâvre.

Agriculture et circuits courts

Propositions communes à beaucoup de candidats, un soutien à la production agricole locale et le recours aux circuits courts pour l’approvisionnement des cantines. Sophie Bringuy (EELV) milite pour 100 % de bio. La liste PCF, menée par Alain Pagano, préconise une aide à l’installation pour les « futurs paysans ».

Développement du train… et des routes

La plupart des candidats s’engagent à développer le réseau TER et à mettre en place à un billet intermodal. Le PS et les Verts insistent sur la modernisation de la ligne Nantes-Bordeaux et la sauvegarde de l’axe Caen-Le Mans-Tours. Le PCF promet une baisse des tarifs. Plus étonnant, les Républicains et le FN souhaitent investir dans les liaisons routières et relancer le projet d’un nouveau franchissement de Loire.

La question de Notre-Dame-des-Landes

Le PS, les Républicains et la liste PCF soutiennent officiellement le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. De son côté, EELV, mais aussi le FN, ou encore Debout la France se sont prononcés contre, les deux derniers demandant cependant l’évacuation de la ZAD.