Dans le Sud-Ouest, la droite et la gauche sont au coude-à-coude

SONDAGE Alain Rousset et Virginie Calmels sont donnés à égalité au premier tour, le socialiste devançant la candidate de droite au deuxième...  

D.B. avec AFP

— 

Portrait du président de la région Aquitaine, Alain Rousset. Photo : Sebastien Ortola
Portrait du président de la région Aquitaine, Alain Rousset. Photo : Sebastien Ortola — SEBASTIEN ORTOLA

Donné gagnant depuis des semaines, le président sortant de la région Aquitaine, Alain Rousset (PS), voit son avance fondre dans la dernière ligne droite si l'on en croit un sondage IFOP pour France Bleu diffusé mardi. Le socialiste, qui conduit une liste d'alliance PS, PRG, Front de Gauche et EELV, est maintenant à égalité avec Virginie Calmels, candidate de la droite et du centre (Les Républicains, UDI, MoDem et CPNT), au premier tour des Régionales en Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes, avec 28% des intentions de vote.

Le candidat du Front national, Jacques Colombier, recueillerait 25% des suffrages. Un précédent sondage Ifop pour Sud Ouest et France Bleu, réalisé en juin, le créditait de 18% des voix.

Rousset l'emporte au 2e tour

Selon l'enquête, «dans l'hypothèse probable d'une triangulaire», Alain Rousset, 54 ans, à la tête de l'Aquitaine depuis 1998, député de Gironde et président de l'Association des régions de France, l'emporterait au second tour avec 39% des voix.

Virginie Calmels, 44 ans, ex-dirigeante d'Endemol France et première ajointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, obtiendrait 35% des voix tandis que Jacques Colombier progresserait d'un point (26%), bénéficiant d'un faible report de voix. Le sondage du mois de juin donnait Alain Rousset largement en tête avec 49% des intentions de vote contre 33% à Virginie Calmels.

L'enquête a été menée du 20 au 24 novembre auprès d'un échantillon de 901 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.005 personnes représentatif de la population de la région Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.