Attentats à Paris: Les candidats aux régionales en Bretagne font pression sur Le Drian

POLITIQUE Le ministre de la Défense est très occupé depuis les attentats...

C.A. avec AFP

— 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian à l'Elysée, le 14 novembre 2015.
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian à l'Elysée, le 14 novembre 2015. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

La période de deuil national à peine terminée, les candidats aux élections régionales en Bretagne n’ont pas tardé à réagir. Dès mardi, plusieurs d’entre eux ont demandé le départ de Jean-Yves Le Drian. Tête de liste du Parti socialiste, le ministre de la Défense est particulièrement mobilisé depuis les attentats qui ont frappé Paris et les ripostes lancées par la France sur la Syrie.

« Depuis vendredi, le ministre de la Défense est devenu ministre de la Guerre », déclare mercredi Marc Le Fur, tête de liste Les Républicains. Si la gauche l’emporte, « il ne pourra pas assumer sa tâche de président de Bretagne et c’est normal », estime le député des Côtes d’Armor. « Les Bretons doivent savoir qui sera à la tête de la région », poursuit Marc Le Fur.

>> A lire aussi : « Quitter la Défense serait un crève-cœur »

Christian Troadec, tête de liste « Oui, la Bretagne », a également demandé à Jean-Yves Le Drian de clarifier la situation. « Le débat pour les élections régionales ne doit pas être tronqué. C’est une question d’honnêteté et de respect à l’égard des électeurs. Personne n’imagine plus en effet, au lendemain du second tour des élections et en pleine guerre, voir Jean-Yves Le Drian quitter le ministère de la Défense », estime le maire de Carhaix. Il doit dire « qui pourrait être son remplaçant sur sa liste », selon le candidat régionaliste.

Le Drian s’exprimera d’ici la fin de semaine

Comme lui, le candidat du Front national Gilles Pennelle a demandé le retrait de Jean-Yves Le Drian. Selon l’entourage du ministre, l’ancien maire de Lorient s’exprimera d’ici la fin de semaine sur les régionales, ajoutant que pour les socialistes « la campagne n’a pas repris ». Il y a quelques semaines, Jean-Yves Le Drian était donné vainqueur dans les sondages.