Régionales: Le père de Florian Philippot candidat dans le Nord avec Marine Le Pen

POLITIQUE Daniel Philippot, père du conseiller de Marine Le Pen, figure en 13e position sur la liste de la présidente frontiste aux régionales...

Olivier Aballain

— 

Florian Philippot et Marine Le Pen à Nanterre en mars 2015
Florian Philippot et Marine Le Pen à Nanterre en mars 2015 — Chamussy

Le FN aime les dynasties. On a appris ce vendredi que le père de Florian Philippot avait décidé de figurer sur la liste du Front National pour les régionales de décembre en Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Daniel Philippot, originaire de Linselles, s’était tenu en retrait de l’engagement de son fils jusqu’à sa première sortie du bois, en octobre, lorsqu’il avait pris la tête, dans le Nord, du collectif d’enseignants Racine, proche du FN.

En position éligible dans le Nord

Cette fois, il se place, révèle Le Parisien, en 13e position (sur 76) sur la liste nordiste du Front National. Un rang qui lui assure quasiment un siège de conseiller régional en cas de victoire du camp frontiste (il suffirait pour cela que la liste FN dépasse les 23 %).

 

Liste du FN dans le Nord pour les élections régionales 2015 - O. Aballain

 

Mais avant d’en arriver là et de suivre le pas de son fils, Daniel Philippot a quand même pris quelques années de réflexion.

Florian Philippot surpris

Le père de Florian avait ainsi répondu à nos confrères de Nord-Éclair en 2012, après les premières apparitions du futur n°2 du FN parmi les très proches de Marine Le Pen. Et à l’époque, le paternel prenait nettement ses distances : « C’est son histoire, son parcours. Ce n’est ni ma vie ni mon engagement ». Il faut savoir que Daniel Philippot dirigeait alors, et depuis 20 ans, l’école publique de Linselles.

D’où la réaction quelque peu surprise de Florian Philippot dans Le Parisien, lorsqu’il a appris l’engagement de son père. « Souvent, ce sont les enfants qui vont sur les traces de leurs parents. Là, c’est le contraire ! ». Il reste à savoir si les électeurs suivront.