INFOGRAPHIE. Régionales 2015: Visualisez les listes favorites dans votre région

INFOGRAPHIE En un clin d'oeil, repérez les majorités sortantes et les dernières tendances dans votre région pour les régionales du 6 et 13 décembre...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Illustration: une urne contenant des bulletins de vote en France.
Illustration: une urne contenant des bulletins de vote en France. — Fred LANCELOT/SIPA

A moins d’une semaine du premier tour des élections régionales, le 6 décembre, quelle est la liste donnée gagnante dans votre région ? 20 Minutes vous propose, grâce à une infographie élaborée à partir des derniers sondages publiés, d’y voir un peu plus clair dans votre région.

Légende de cette infographie :

Icône rouge : gauche favorite

Icône bleue : droite favorite

Icône noire : FN favori

Icône en forme de point d’interrogation : tendance incertaine

Icône jaune : nationalistes favoris

>> Notre dossier sur les élections régionales

  • Les régions où la droite est en tête

En Ile-de-France, la liste de la droite conduite par Valérie Pécresse distancerait Claude Bartolone. Elle conserve un avantage au premier tour et l’emporterait de justesse au second en cas de triangulaire avec la gauche et le Front national, selon un sondage Ifop publié lundi. Selon BVA, la droite obtient au second tour 41 %, devant la gauche (36 %) et le FN (23 %).

En Centre-Val-de-Loire, la droite reste favorite. Au second tour, la droite obtiendrait 39 %, devant le FN (31 %) et la gauche (30 %).

En Pays de la Loire, la droite garde un net avantage. Selon BVA, au premier tour, la liste LR-UDI-MoDem de Bruno Retailleau est créditée de 38 %, devant la liste PS-PRG (24 %) et le FN (23 %). Au second tour, la droite recueille 42 % (- 3 points), devant le PS (34 %, - 3 points), et le FN (24 %, + 6 points).

En Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (Alca), si le candidat de droite Philippe Richert est crédité au premier tour de 34 %, il devance de très peu le candidat FN Florian Philippot (33 %). La liste PS menée par Jean-Pierre Masseret obtient 17 %. Au second tour, la droite obtiendrait 39 % des suffrages contre 35 % au candidat du FN et 26 % au candidat socialiste, selon le sondage BVA publié dimanche.

  • Les régions où la gauche est donnée gagnante

Le PS reste favori en Bretagne selon BVA. Au premier tour, la liste PS-PRG menée par l’actuel ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et celle du candidat LR-UDI-Modem Marc Le Fur sont à égalité au premier tour, à 29 %. Le FN obtient 20 % d’intentions de vote. Au second tour, la liste de gauche est créditée de 42 %, (-4 points), devant la droite à 35 % (-1 point). Le FN progresse, à 23 % (+5 points).

En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, la gauche reste favorite. Selon le sondage BVA, au second tour, la gauche est créditée de 39 %, devant le FN (35 %) et la droite (26 %).

En Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, la gauche qui était donnée gagnante dès le premier tour s’effondre. La liste LR-UDI-MoDem menée par Virginie Calmels obtient 32 %, devant celle du PS conduite par le président PS de la région Aquitaine Alain Rousset (26 %). Le FN, en troisième place, obtient 22 %. Au second tour, la liste d’union de la gauche reste favorite à 39 % (-7 points), plus très loin de la droite qui totalise 37 % (+ 4 points), et le FN à 24 % (+3 points).

  • Le Front national en tête dans deux régions

Le Front national est favori en Nord-Pas-de-Calais/Picardie. Selon le sondage BVA, Marine Le Pen fait la course en tête avec 42 % au premier tour, contre 24 % pour Xavier Bertrand (LR-UDI) et 17 % pour le PS. Au second tour, le FN est crédité de 44 % des suffrages, contre 30 % pour la droite et 26 % pour la gauche. Selon le sondage Ifop pour le JDD, le FN est au coude-à-coude avec la droite au premier tour, avec 28 % des intentions de vote. Le parti de Marine Le Pen gagne deux points par rapport à la précédente enquête, quand la droite en perd trois. Les listes du PS-PRG obtiennent 22 % des voix.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marion Maréchal-Le Pen l’emporterait le 13 décembre en cas de triangulaire face au candidat de droite Christian Estrosi (LR- UDI-Modem) et de gauche Christophe Castaner (PS-PRG-MRG). Selon le sondage BVA, elle obtient 42 % (+6 points par rapport à octobre) au premier tour, devant la liste LR-UDI-MoDem de Christian Estrosi (28 %, - 4 points), et le socialiste Christophe Castaner (16 %). Au second tour, et en cas de triangulaire, le FN obtient 43 % (+6 points), devant la droite (32 %) et la gauche (25 %). En cas de retrait de la gauche, Marion Maréchal-Le Pen est à égalité avec Christian Estrosi, à 50 %.

  • Les nationalistes en Corse

L’une des trois listes nationalistes en lice aux élections territoriales en Corse arriverait en tête, selon un sondage OpinionWay pour la radio publique RCFM et France 3 Corse publié lundi. La liste Femu a Corsica (Faisons la Corse) conduite par le maire de Bastia Gilles Simeoni obtiendrait 19 % des voix au premier tour. Elle obtient un point de mieux que lors d’un précédent sondage réalisé début novembre.

  • Les régions aux tendances incertaines

Dans ces régions, la gauche et la droite, ou la droite et l’extrême droite sont au coude-à-coude. En Bourgogne-Franche-Comté, au premier tour, BVA prévoit 32 % pour la liste FN de Sophie Montel, devant la liste LR-UDI de François Sauvadet (27 %), et la liste PS de Marie-Guite Dufay (20 %) Au second tour, le FN et la droite sont toutes deux à 35 %. Quant à la liste PS-Ecologistes, elle obtient 30 %.

En Normandie, au premier tour, la droite et le FN sont au coude-à-coude. La liste LR-UDI-MoDem-CPNT menée par Hervé Morin obtient selon BVA 31 %, devant le FN de Nicolas Bay (30 %). La liste PS-PRG est à 21 %. Au second tour, l’incertitude est entière : la gauche obtient 34 %, la droite et le FN sont crédités tous deux de 33 % des voix.

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’incertitude est aussi de mise. Selon le sondage de BVA au second tour et dans une triangulaire, la gauche et la droite sont créditées toutes deux à 36 %, devant le FN (28 %).