VIDEO. Régionales: Le Modem fâché avec Les Républicains en Champagne-Ardenne

POLITIQUE Le Modem estime que l’accord passé avec Les Républicains pour les élections en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine n’a pas été respecté…

Alexia Ighirri

— 

Philippe Richert tête de liste LR/Udi/Modem pour les élections régionales dans le grand est avec quelques colistiers.
Philippe Richert tête de liste LR/Udi/Modem pour les élections régionales dans le grand est avec quelques colistiers. — SIPA

L’accord passé en septembre entre le Modem et Les Républicains (LR) en vue des élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine a-t-il été rompu ? C’est en tout cas ce que les responsables du Modem en Champagne-Ardenne reprochent à la tête de liste LR Philippe Richert et à son colistier en Ardenne Jean-Luc Warsmann (LR), raconte France 3 Champagne-Ardenne.

Le Modem sera ainsi absent de la liste en Ardenne, refusant de figurer à la 7e place proposée par le candidat LR, parce que non-éligible. Les responsables du parti centriste dénoncent une « humiliation » et « le mépris » de considérer le Modem comme « un élément d’ajustement ». Jean-Luc Warsmann s’en explique et estime qu'« il faut parfois que certaines ambitions soient un petit peu contenues ».

>> Le reportage de France 3 Champagne-Ardenne

>> A lire aussi : Gauche et écologistes ne savent plus où donner de la tête (de liste)

Mais la colère de certains responsables du Modem semble dépasser ce territoire.
Dans l’ensemble de la grande région, le Modem est présent sur huit places éligibles au lieu des dix annoncées lors de la signature d’un accord entre les partis il y a un mois.