VIDEO. Régionales: Un sosie de Johnny sur la liste FN de Florian Philippot en Alsace

POLITIQUE Jean-Claude Bader, ex-adjoint strasbourgeois UMP, sera sur la liste Front National dans le Bas-Rhin aux élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine…

Floréal Hernandez
— 
Jean-Claude Bader, ex-adjoint UMP à Strasbourg, sera sur la liste Front National dans le Bas-Rhin aux élections régionales de décembre 2015. (Archives)
Jean-Claude Bader, ex-adjoint UMP à Strasbourg, sera sur la liste Front National dans le Bas-Rhin aux élections régionales de décembre 2015. (Archives) — G . VARELA / 20 MINUTES

Un ex-adjoint strasbourgeois UMP sur la liste Front national dans le Bas-Rhin aux élections régionales. Jean-Claude Bader a annoncé, ce lundi, via un communiqué de presse qu’il rejoignait « le Rassemblement Bleu Marine pour marquer ma volonté de renouveler le paysage politique en Alsace et dans la grande région ».

>> Jean-Claude Bader et son groupe reprennent Johnny Hallyday.




Connu dans la région pour être un sosie de Johnny Hallyday, Jean-Claude Bader a été l’adjoint au tourisme lors du mandat de Fabienne Keller (2001-2008) et rejoint donc la liste FN conduite par Hombeline du Parc dans le Bas-Rhin et Florian Philippot dans la grande région.

>> Florian Philippot compte un autre sosie de Johnny à ses côtés.

800 personnes pour notre lancement de campagne à Void-Vacon dans la Meuse ! En avant vers la victoire ! #ACAL pic.twitter.com/kaNnc68Dld
— Florian Philippot (@f_philippot) October 4, 2015

 

>> A lire aussi : Pourquoi le « people politique » Florian Philippot (FN) agace les autres candidats aux régionales.

Jean-Claude Bader justifie son changement de parti car il « ne se retrouve plus dans la gestion molle – et folle – de nos collectivités ». Et il avoue avoir « été écœuré par le duel “Copé-Fillon” », « choqué par l’éviction brutale de Nadine Morano » et regrette l’absence de « représentants de la droite de conviction » dans la liste de Philippe Richert, président sortant de la région Alsace et tête de liste LR-UDI-Modem pour les élections régionales dans le Grand Est.

Réactions dans son ex-camp

Son passage au Front national a surpris la sénatrice Les Républicains et ex-maire Fabienne Keller. « Je suis étonnée et je condamne le choix de Jean-Claude Bader de rejoindre le Front National comme je condamnerai toujours le choix des extrêmes. C’est un choix à l’opposé des valeurs, des actions et des engagements passés de Jean-Claude Bader, notamment lorsqu’il a été adjoint au tourisme. »

Secrétaire Départemental « Les Républicains du Bas-Rhin » et maire de Reichstett, Georges Schuler condamne ce revirement politique : « En rejoignant l’extrême droite, il trahit l’Alsace qu’il prétend défendre. Il trahit les électeurs qui lui ont à un moment accordé leur confiance. Il trahit les valeurs qu’il prétendait porter au sein de la droite républicaine. »