Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées: La candidate Delga propose une taxe sur le transport international

POLITIQUE La candidate (PS-PRG-MRC) veut taxer les camions étrangers qui traverseront la région pour financer les infrastructures de transport...

Hélène Menal
Des camions sur le périphérique toulousain. Illustration
Des camions sur le périphérique toulousain. Illustration — Alexandre GELEBART/REA

Une « écotaxe » qui ne toucherait que les poids-lourds étrangers en transit dans la grande région. C’est la proposition dévoilée ce mercredi par la députée socialiste Carole Delga, tête de liste PS-PRG-MRC aux Régionales en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées.

Taxe régionale poids lourds en transit international : avec @al_rousset, mon ami et voisin, je défendrai ce projet à Paris #Regionales2015
— Carole Delga (@CaroleDelga) October 21, 2015

 

L’idée est de trouver de l’argent pour financer les grandes infrastructures de transport, notamment la LGV Bordeaux-Toulouse. « Je vais aller à la rencontre des transporteurs pour partager avec eux cette idée et travailler sur sa faisabilité », a ajouté la candidate qui ne se prononce pas encore sur le moyen technique de ce « péage » aux frontières de la région.

>> Lire aussi : Le gouvernement valide le projet de LGV entre Bordeaux et Toulouse

Cette écotaxe régionale a également besoin d’une loi pour devenir réalité, c’est pourquoi Carole Delga compte bien prendre son bâton de pèlerin pour la défendre à Paris. Elle laisse en tout cas de marbre l’un de ses principaux rivaux. « Créer une taxe, je n’appelle pas ça une idée », a réagi Dominique Reynié (LR-UDI-MoDem).