Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées: Le metteur en scène Didier Carette roule pour le Front National

POLITIQUE Louis Aliot, tête de liste pour les régionales en Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées a présenté sa liste ce lundi...

Julie Rimbert

— 

Aux côtés de Louis Aliot, Chantal Dounot-Sobraques, Julien Leonardelli, Maithé Carsalade et Didier Carettes.
Aux côtés de Louis Aliot, Chantal Dounot-Sobraques, Julien Leonardelli, Maithé Carsalade et Didier Carettes. — Julie Rimbert

En 2011, Didier Carette avait quitté ses fonctions de directeur du théâtre Sorano avec fracas, préférant « se casser avant d'être chassé ». Aujourd'hui, cette figure de la culture toulousaine revient sur le devant de la scène en ayant une place éligible sur la liste du frontiste Louis Aliot pour les régionales.

Une liste ouverte

Après le ralliement de deux « baudisiennes historiques », Maithé Carsalade et Chantal Dounot-Sobraques, l'arrivée du metteur en scène au Front National marque l'ouverture du parti vers le monde de la culture. « Certains l'ont poussé vers la sortie par pure représaille politique. On dit que le FN n'aime pas la culture mais cette candidature prouve le contraire, assure Louis Aliot. Notre liste est ouverte aux gens nouveaux, qui n'ont pas été formatés par les deux autres partis. »

 

A lire aussi : Rallié par des déçu(e)s de la droite, le FN Louis Aliot croit en son étoile

Pour Didier Carette, frère du comédien Bruno Carette, cet engagement politique va de pair avec le côté humaniste des artistes. « Quand on est artiste, on aime aller vers les autres et je suis persuadé aujourd'hui que le seul mouvement humaniste en France est le Front national, détaille l'homme de théâtre. Ses membres se soucient réellement des exclus, des petits, des laissés pour compte. Je connais Louis Aliot depuis un an : c'est quelqu'un d'intègre, de droit », assure-t-il.

Selon le dernier sondage publié le 15 octobre, Louis Aliot, tête de liste FN, arriverait tête au premier tour avec 28% des intentions de vote. Une position confortée sur le terrain où le compagnon de Marine Le Pen assure « capter l'envie de changement, d'alternative».

>> A lire aussi : Selon un nouveau sondage, le PS serait vainqueur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Elections régionales: Selon un nouveau sondage, le PS serait vainqueur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées